Jeff Gordon pourrait courir en endurance

Le pilote américain Jeff Gordon, quatre fois champion de la NASCAR Sprint Cup, a pris sa retraite du stock-car dimanche passé sur l’ovale de Homestead-Miami.

Gordon, qui a passé les 22 dernières années à courir en Cup et qui a décroché 97 victoires, va commencer une nouvelle carrière dès février prochain à titre d’analyste de la NASCAR pour la chaine de télévision Fox Sports.

Mais Gordon risque bien de reprendre le volant de voitures de compétition. “Je ne crois pas qu’il en ait fini avec la course automobile”, prédit Zak Brown, ancien pilote et manager de Jeff Gordon. Just Marketing Inc., la firme de consultants fondée par Brown, s’occupe aussi de représenter les anciens champions de F1, Sir Jackie Stewart et Niki Lauda.

Brown, qui a longtemps couru en Europe, conserve d’excellents contacts avec les équipes du Vieux Continent et négocie des partenariats pour le compte d’écuries de F1. Il est très bien connecté dans le milieu du sport automobile et c’est lui qui affirme que Gordon aura sûrement le goût de retourner au volant, occasionnellement toutefois.

Gordon, qui a commencé sa carrière en pilotant des monoplaces sur des circuits routiers, a démontré son grand talent lors des courses de la Sprint Cup organisées sur les circuits de Watkins Glen et de Sonoma.

"Des grands champions comme Michael Schumacher et Mika Häkkinen ont quitté la Formule 1, ont pris un temps de repos de 12 à 24 mois pour décompresser, puis sont revenus à la compétition quand une bonne occasion s’est présentée à eux”, déclare Zak Brown à Autoblog. “Des épreuves d’endurance comme les 24 Heures Rolex de Daytona ou les 12 Heures de Sebring pourraient bien l’intéresser. Et Jeff a démontré beaucoup d’intérêt pour les 24 Heures du Mans. Je ne serais pas étonné de le voir à nouveau dans un bolide de compétition.”

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries NASCAR Cup
Pilotes Jeff Gordon
Type d'article Actualités
Tags daytona, jeff gordon, le mans, nascar