La NASCAR confisque les splitters de la Joe Gibbs Racing

Peu avant le départ de la manche de NASCAR Sprint Cup Series au Texas Motor Speedway, la NASCAR a confisqué les splitters de l'écurie Joe Gibbs Racing.

Trois des quatres voitures de chez Gibbs, celles de Kyle Busch, Carl Edwards et Denny Hamlin, n'ont pas réussi l'inspection d'avant-course. Les mécaniciens ont alors dû remplacer les splitters à l'avant de leurs Toyota Camry par de nouvelles pièces.

Il semblerait que les pièces retirées des voitures présentaient une surface concave, ce qui est formellement interdit par le règlement technique au sujet de ces splitters, rarement modifiés avant d'être fixés sur les voitures.

Après 45 minutes de réparation, les voitures ont pu passer une deuxième fois à l'inspection et prendre place sur la grille de départ.

"Ils ont dû changer les pièces, c'est tout ce que je sais" a déclaré le propriétaire de l'équipe, Joe Gibbs, à Motorsport.com. "Je pense qu'on doit simplement les changer, je ne pense pas qu'il y aura des répercussions."

Kyle Busch et Carl Edwards étant encore en lutte pour le titre en NASCAR Sprint Cup, des pénalités pourraient avoir de graves conséquences. L'équipe doit déjà composer sans Matt Kenseth, exclu des deux prochaines courses pour avoir volontairement percuté Joey Logano la semaine dernière à Martinsville.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries NASCAR Cup
Événement Texas II
Circuit Texas Motor Speedway
Pilotes Carl Edwards , Denny Hamlin , Kyle Busch
Équipes Joe Gibbs Racing
Type d'article Actualités
Tags inspection technique, splitter