Matt Kenseth suspendu 2 courses pour son crash volontaire

partages
commentaires
Matt Kenseth suspendu 2 courses pour son crash volontaire
Par : Michaël Duforest
4 nov. 2015 à 10:03

La NASCAR a décidé de suspendre le Champion 2003 Matt Kenseth des deux prochaines courses de la Sprint Cup Series, suite à son accident volontaire avec Joey Logano à Martinsville.

Matt Kenseth, Joe Gibbs Racing Toyota
Matt Kenseth, Joe Gibbs Racing Toyota
Matt Kenseth, Joe Gibbs Racing Toyota
Joey Logano, Team Penske Ford
Matt Kenseth, Joe Gibbs Racing Toyota
Jamie McMurray, Chip Ganassi Racing Chevrolet et Matt Kenseth, Joe Gibbs Racing Toyota

Au 453e des 500 tours de course, Kenseth, alors à neuf tours du leader suite à un accident précédent, décidait d'attendre Joey Logano, alors en tête de l'épreuve, et de le crasher en entrant dans le virage n°1, en guise de représailles suite à un incident lors de l'épreuve du Kansas Speedway, deux semaines auparavant.

Matt Kenseth était alors en tête de la course à quelques tours au Kansas Speedway, quand Logano l'envoyait en tête-à-queue, éliminant alors le pilote de la voiture n°20 de la suite du Chase, malgré quatre victoires cette saison.

"La voiture n°20 était à neuf tours et a éliminé la voiture n°22 qui était alors en tête de la course. Nous avons conclu que le pilote de la n°20, éliminé du Chase, a intentionnellement percuté le pilote de la n°22, qualifié pour le Chase et en tête de la course à ce moment. Ces actions n'ont rien à faire en NASCAR" a déclaré Steve O'Donnell, vice-Président de la NASCAR.

Une déclaration qui a du mal à passer pour Ricky Craven, ancien pilote, désormais consultant pour la télévision américaine. Selon lui, on souhaite faire de Matt Kenseth un exemple, alors que la NASCAR avait quasiment applaudi Logano pour son geste deux semaines plus tôt.

Brian France, le dirigeant, avait effectivement qualifié les actions de Logano de "quintessence de la NASCAR". Il parait donc difficile d'arguer le contraire sur les actions de Martinsville, alors que c'est loin d'être la première vengeance exercée sur ce petit ovale de 800m.

Plus tôt dans la course, Danica Patrick avait également volontairement percuté David Gilliland, elle s'en tire avec "seulement" 25 points de pénalité. Pourquoi un tel "deux poids deux mesures"? Nous ne le saurons jamais... Le Joe Gibbs Racing, équipe de Matt Kenseth, a décidé de faire appel de la décision.

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries NASCAR Cup
Événement Martinsville II
Lieu Martinsville Speedway
Pilotes Matt Kenseth
Équipes Joe Gibbs Racing
Auteur Michaël Duforest