Piste glissante ou pas, Earnhardt Jr et Kyle Busch sont sous pression

partages
Piste glissante ou pas, Earnhardt Jr et Kyle Busch sont sous pression
Par : Jean-Philippe Vennin
15 oct. 2015 à 08:29

Les deux pilotes, qui se retrouvent en situation délicate au Chase, sont tous deux allés frotter le mur à Charlotte et ont affirmé qu'il y avait de l'huile sur la piste.

Dale Earnhardt Jr., Hendrick Motorsports Chevrolet
Kyle Busch, Joe Gibbs Racing Toyota
Dale Earnhardt Jr., Hendrick Motorsports Chevrolet
Landon Cassill, Hillman Circle Sport LLC Chevrolet et Kyle Busch, Joe Gibbs Racing Toyota
Dale Earnhardt Jr., Hendrick Motorsports Chevrolet
Kyle Busch, Joe Gibbs Racing
Dale Earnhardt Jr., Hendrick Motorsports Chevrolet

Dale Earnhardt Jr et Kyle Busch sont, avec Matt Kenseth, deux des “gros bras” de la NASCAR Sprint Cup qui se retrouvent en situation délicate après qu'une course a été disputée dans la deuxième phase du Chase, le week-end dernier à Charlotte.

Tous deux allègrement qualifiés pour ces play-offs disputés sur les dix dernières courses avec chacun quatre victoires au cours de la saison régulière (seul le sextuple Champion qu'est Jimmie Johnson a fait aussi bien), les deux hommes sont passés à côté de la première course de la phase “Contender” au terme de laquelle quatre des 12 pilotes restants seront éliminés de la course au titre.

On a tous tapé le mur. Il y avait de l'huile sur la piste. Je fais ce truc depuis 20 ans, je sais quand il y a de l'huile.

Dale Earnhardt Jr

L'un et l'autre font partie, avec Kenseth et quelques autres, des pilotes qui sont allés frotter le mur (à trois reprises pour Earnhardt!) à Charlotte et tous deux ont crié dans leur radio qu'il y avait de l'huile sur la piste, avant de réitérer leurs allégations une fois la course finie.

On a tous tapé le mur. Il y avait de l'huile sur la piste, qui n'était pas assez sèche pour aller vite,” a lancé Dale Jr, qui a terminé 28e à quatre tours et ne décolérait pas, se retrouvant 11e du Chase. “Je fais ce truc depuis 20 ans, je sais quand il y a de l'huile. On passait dessus et on volait droit dans le mur. M..., j'ai touché le mur, je sais que j'ai roulé sur de l'huile.”

Même son de cloche du côté du plus jeune des frères Busch, une place devant son compagnon d'infortune au championnat, qui s'est classé 20e à un tour dimanche tout en ayant continué à tourner dans les chronos des leaders après sa mésaventure survenue aux alentours de la mi-course.

On ne pouvait pas dépasser, vous savez,” a-t-il assuré. “On était tous sur une file et quand on essayait de prendre la ligne extérieure pour tenter quelque chose, on se retrouvait dans le mur. Alors, merci à la NASCAR pour avoir nettoyé, mais tous les ans ça se passe de la même façon.”

Le Directeur de course, David Hoots, a fait passer un message aux équipes durant l'épreuve selon lequel les services de sécurité avaient procédé à une inspection de la piste et n'avaient rien trouvé.

Livrés à eux-mêmes?

De son côté, le Directeur de la Sprint Cup, Richard Buck, a expliqué après l'épreuve que les officiels de la NASCAR avaient écouté toutes les plaintes à ce sujet et qu'il avait “absolument confiance” dans le fait qu'il n'y avait aucune trace d'huile sur la piste suite à ladite inspection.

Toujours est-il qu'Earnhardt et Busch se retrouvent dans le même cas de figure que Kevin Harvick il y a 15 jours. S'ils ne remportent pas la manche du Kansas ce week-end, ce qui serait synonyme de qualification pour celui qui y parviendrait, ils se retrouveraient livrés à eux-mêmes la semaine suivante sur le Super speedway de Talladega où tout, par définition, peut arriver...

Prochain article NASCAR Cup
De nouveaux règlements pour la NASCAR Sprint Cup en 2016

Article précédent

De nouveaux règlements pour la NASCAR Sprint Cup en 2016

Article suivant

Matt Kenseth menacé mais encore confiant

Matt Kenseth menacé mais encore confiant

À propos de cet article

Séries NASCAR Cup
Événement Kansas II
Lieu Kansas Speedway
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités