Portrait - Martin Truex Jr, la "grosse cote"

Par rapport à ses trois rivaux pour le titre qui se jouera dimanche à Miami, le pilote de la petite équipe Furniture Row fait un peu figure d'invité surprise.

Un peu à l'image de Ryan Newman en 2014, qui n'était pas vraiment donné favori, mais était passé tout près du titre lors de la finale en Floride, Martin Truex Jr n'a logiquement pas la faveur des pronostics cette année – d'autant qu'il pilote pour une bien plus petite équipe que les autres candidats au titre.

Mais le parallèle n'est pas tout à fait vrai car si Newman n'avait remporté aucune victoire l'année dernière – ni durant la saison dite régulière, ni pendant le Chase –, Truex s'est quant à lui imposé à Pocono au cours de l'été, décrochant ainsi son billet pour les play-offs.

Reste qu'avec trois malheureuses victoires en carrière dans le cadre de la Sprint Cup, le palmarès de ce pilote originaire du New Jersey fait pâle figure comparé à ceux de Kevin Harvick, Kyle Busch et bien sûr Jeff Gordon. C'est cependant la troisième fois qu'il participe à la phase finale du championnat.

Fils d'un pilote ayant lui-même écumé les courses des séries régionales de la NASCAR, et dans l'équipe duquel il fit ses débuts en compétition en 2000, Martin Truex Jr a débuté dans la grande catégorie, qui s'appelait encore la Nextel Cup, le temps d'une course au sein de la Dale Earnhardt Inc. en 2004. La même année, après avoir disposé d'un programme partiel en 2003, il avait été engagé à plein temps en Busch Series (la deuxième division de la NASCAR, aujourd'hui appelée XFINITY) à plein temps dans l'équipe Chance 2 Motorsport de Dale Earnhardt Jr. Il avait signé une victoire inaugurale à Talladega, puis trois autres sur les sept courses suivantes pour remporter un premier titre vite suivi d'un deuxième consécutif en 2005 (avec notamment un succès à Daytona).

Équipier de Juan Pablo Montoya dans ce qui était devenu cette année-là Earnhardt Ganassi Racing suite à la fusion des deux structures, Truex a signé sa première victoire en Sprint Cup en 2006 lors des Autism Speaks 400 de Dover – et avec la manière. Après avoir mené 219 des 400 tours, il s'est imposé avec sept secondes d'avance sur la ligne, soit un écart assez rare dans la discipline.

Ainsi qualifié pour son premier Chase, déjà en qualité d'invité surprise, il avait conclu la saison à la 11e place.

Après deux autres moins réussies, malgré 11 top 10 et une 15e place au terme de la saison régulière (alors non qualificative pour le Chase) en 2008 et quatre poles – dont une au Daytona 500 – en 2009, Truex rejoignit le Michael Waltrip Racing pour remplacer le boss-lui-même au volant de la Toyota Camry no 56. Si les exercices 2010 et 2011 furent essentiellement marqués par une 6e place au Daytona 500 et ce qu'il décrit comme le plus gros crash de sa carrière à Martinsville, il se qualifia une deuxième fois pour le Chase en 2012 et finit encore 11e du championnat.

Ayant mis fin à une série de 218 courses sans victoire à Sonoma en 2013, Truex pensait participer de nouveau au Chase, mais en fut privé suite à une sanction infligée à son équipe.

Saison 2015

Pilote de Furniture Row depuis l'année dernière en remplacement de Kurt Busch, et ayant retrouvé ainsi le volant d'une Chevrolet, Martin Truex a égalé un record détenu par Richard Petty en devenant le premier pilote, depuis cette icône de la NASCAR en 1969, à obtenir 14 top dix sur les 15 premières courses de la saison. Avec en prime quatre pole positions, le plus de tours menés lors du Coca-Cola 600 à Charlotte puis au Kansas et à Dover, et surtout une victoire à Pocono synonyme de qualification pour le Chase. Le no 78 est ainsi devenu cette année le premier pilote d'une équipe n'alignant qu'une voiture à se qualifier pour le Chase, même si cette dernière dispose d'un partenariat technique avec Richard Childress Racing.

Dixième au terme de la saison régulière, il s'est classé respectivement 5e (sur 16), 6e (sur 12) et 4e (sur huit) lors des trois phases éliminatoires des play-offs quand de nombreux pilotes davantage considérés comme titrables passaient à la trappe dans les circonstances impitoyables de cette fin de championnat.

Martin Truex Jr

Né le 29 juin 1980

- 3 victoires en 368 courses de NASCAR Sprint Cup Series

- 3 participations au Chase (2007, 2012 et 2015)

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries NASCAR Cup
Événement Homestead
Circuit Homestead-Miami Speedway
Pilotes Martin Truex Jr.
Équipes Furniture Row Racing
Type d'article Preview