Ron Fellows vise la série XFINITY NASCAR pour son circuit

Le Canadien Ron Fellows, ancien pilote officiel Chevrolet Corvette en endurance, est désormais aux commandes du circuit routier ontarien appelé Canadian Tire Motorsport Park (CTMP), anciennement connu sous le nom de Mosport Park.

La redoutable piste de Mosport a organisé le Grand Prix de Formule 1 du Canada à huit reprises entre 1967 et 1977, avec quelques interruptions.

Depuis l’implication de Fellows, de ses partenaires financiers et de la chaîne de magasins Canadian Tire, le tracé a été refait à neuf et ses infrastructures, désuètes, ont été rasées et reconstruites à coup de millions de dollars.

Cette piste a accueilli, il y a de cela deux semaines, la troisième édition d’une course de pick-ups Camping World NASCAR.

La série XFINITY, bientôt

Fellows avoue maintenant vouloir y tenir une course de la série XFINITY dans un proche avenir.

“Ils [NASCAR] savent que nous en voulons une [course de la série XFINITY]. C’est un secret pour personne que notre prochaine étape est de tenir une course de la série XFINITY dans le cadre de notre programme NASCAR”.

À en juger par le succès populaire des trois courses de camionnettes, le CTMP semble disposer d’avantages pour présenter une course de la série XFINITY.

Des officiels de NASCAR sont d’ailleurs venus assister à ces courses afin de constater l’état des lieux.

On murmure que le problème n’est pas de savoir si CTMP dispose des infrastructures nécessaires et du public pour présenter une course de la série XFINITY, mais plutôt de trouver une date pour insérer la piste ontarienne dans le calendrier, déjà très fourni, de la série. Il semble que ce ne soit pas possible pour 2016.

“Les chances sont vraiment minces pour le moment. Il faut qu’une place se libère dans le calendrier, ou bien qu’une piste change sa date”, de confier Fellows.

Le NASCAR, sauce Montréal

On se souviendra que le Groupe de courses Octane, dirigé par François Dumontier, patron du Grand Prix de F1 du Canada, a tenu une course de la série Nationwide (désormais connue sous le nom de XFINITY) à six reprises avant de jeter l’éponge.

Dumountier avait alors expliqué que la course était largement déficitaire, et que son but ultime était de présenter une course de la Sprint Cup après avoir “fait ses preuves” en série Nationwide.

Malheureusement, les officiels de NASCAR lui ont clairement fait savoir en 2012 que le circuit Gilles-Villeneuve avait très peu de chances, sinon aucune, de présenter une épreuve de Sprint Cup dans un avenir proche.

Ron Fellows a-t-il plus de chances de réussir son pari, tout en se souvenant bien que la série XFINITY ne possède évidemment pas la réputation et le rayonnement de la Sprint Cup?

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries NASCAR XFINITY
Pilotes Ron Fellows
Type d'article Actualités
Tags nascar, ron fellows, xfinity