Découvrez la dernière F4 Mygale made in France!

partages
Découvrez la dernière F4 Mygale made in France!
Par : Benjamin Vinel
24 juin 2015 à 18:00

Avec cette nouvelle F4 conçue en collaboration avec le Pôle Performance de Magny-Cours, Mygale compte bien affirmer son implantation au premier échelon des formules de promotion. Interview avec Bertrand Decoster, PDG de Mygale.

Motorsport.com : Quelles ont été vos priorités techniques lors de la conception de la monoplace?

Bertrand Decoster : Tout d’abord, nous avons eu un cahier des charges strict imposé par la FIA sur cette nouvelle monoplace F4 FIA. Mais les priorités techniques se sont portées sur des choix simples et efficaces, aller à l’essentiel à des coûts très maîtrisés.

Une attention particulière a été portée sur le tracé des épures de suspension, la raideur torsionnelle du châssis carbone et les multiples itérations de CFD pour le côté performance ainsi qu’un gros travail sur la sécurité des pilotes avec les épreuves de crash test.

Pour l’électronique, le développement avec la société Sodemo d’un nouveau volant à palettes et dashboard intégré, une référence en F4.

Quelle est la principale qualité de la Mygale par rapport à d'autres F4, par exemple la Tatuus?

La F4 Mygale respecte tous les objectifs de coûts imposés par la FIA [la monoplace coûte 33'000€ sans moteur, ndlr], notamment les prix capés sur les pièces de rechange. Le look de la Mygale se démarque également de la concurrence avec des lignes plus fluides que la Tatuus ou la Dome, plus proche d’une petite F3.

Côté performance, il n’y pas eu de confrontation directe entre les différents constructeurs, les championnats étant tous monotypes châssis et moteur. Pour ce faire, il faudrait équiper les différents châssis avec moteur et pneumatiques identiques...

En quoi la Mygale est-elle une bonne monoplace d'apprentissage pour les jeunes pilotes qui viennent du kart?

La F4 Mygale est très saine en comportement, joueuse, mais sans jamais prendre par surprise son pilote. Malgré les profils d’aile imposés, l’aéro est bien présente et contribue fortement à la performance de la monoplace. La F4 Mygale propose également une palette de réglages qui permettent aux ingénieurs d’exploitation de tirer le meilleur de la monoplace : 3 diamètres de barre antiroulis, 5 positions de barre, 5 raideurs de ressorts d’amortisseurs, inclinaison réglable des 3 ailes, réglage du carrossage, chasse, pince, hauteur de caisse, ratios de boite de vitesses courtes, standard et longue…

Le système de paddle shift pneumatique de la Mygale est très efficace et permet de passer les rapports en 60 millisecondes ce qui prépare bien les jeunes pilotes aux catégories supérieures.

Et pour un coaching efficace, un système complet d’acquisition de données synchronisé à une caméra HD permettent d’analyser tous les paramètres qui se superposent au tracé GPS et à la vidéo.

À une époque où de nombreux jeunes tentent de brûler les étapes à la manière de Verstappen, pourquoi est-il essentiel de courir d'abord en F4?

La FIA a mis en œuvre une refonte complète des catégories monoplaces F4, F3 et F2 qui permettront aux vainqueurs d’acquérir des points qui, cumulés dans les différentes catégories, autoriseront l’accession à la super licence de F1.

La F4 est un tremplin pour ces jeunes qui sortent du karting et qui roulent dans la première monoplace a à peine 15 ans. Avec 160 cv et un poids d’environ 600kg avec pilote (dépendant de la motorisation), la F4 autorise des accélérations, une vitesse en courbe et une vmax (>250km/h) qui prépareront parfaitement les futurs champions aux catégories reines dites de hautes technologies.

La Mygale sera utilisée par plusieurs championnats de Formule 4 en 2015 : la MSA Formula en Grande-Bretagne, la F4 Chine et la F4 Australie. On retrouvera également cette monoplace dans les disciplines de F4 Espagne et de F4 Mexique, prévues à l'horizon 2016.

Prochain article Autres monoplaces
Le championnat FA1 Middle East Trophy sur les rails pour l'hiver 2016

Article précédent

Le championnat FA1 Middle East Trophy sur les rails pour l'hiver 2016

Article suivant

Deux accidents et une fracture pour Mick Schumacher

Deux accidents et une fracture pour Mick Schumacher

À propos de cet article

Séries Autres monoplaces
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités