Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
35 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL2 dans
01 Heures
:
47 Minutes
:
10 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Feed Racing : Villeneuve et Lemarié relancent "un Volant du talent"

partages
commentaires
Feed Racing : Villeneuve et Lemarié relancent "un Volant du talent"
Par :
15 janv. 2019 à 10:29

Jacques Villeneuve et Patrick Lemarié avaient convoqué la presse ce mardi matin afin de dévoiler leur nouveau projet. Baptisé Feed Racing France, le programme est un "volant" qui cherche à reprendre les codes de ce qui a pu se faire par le passé en sport automobile, à l’image du Volant Elf, afin de révéler de futurs champions.

B.D., Paris - "Redonner sa chance au plus grand nombre, sélectionner exclusivement sur des critères de talent et d'équité, le tout à un prix raisonnable" : ainsi se définit le fruit de la collaboration entre deux amis de longue date, qui s'étaient notamment côtoyés en Formule 1 chez BAR, où le Champion du monde 1997 Jacques Villeneuve avait retrouvé Patrick Lemarié en tant que pilote essayeur de l'écurie.

L'idée des deux hommes est de mettre en avant le mérite pour donner une chance à chacun de percer sans distinction à la base. Feed Racing souhaite ainsi détecter les talents de demain à travers un processus de sélection basé sur l'équité parfaite en piste, grâce au concours de partenaires tels que le Circuit de Magny-Cours, le constructeur Mygale ou encore Pirelli.

Lire aussi :

Les sélections s'ouvrent à tous les candidats âgés de 14 à 20 ans et qui remplissent pour seule condition le fait de ne pas avoir couru la moindre course officielle en monoplace. Seul un palmarès en karting est accepté, tandis que les frais d'inscription (11'500€) sont annoncés équivalents "au prix d'un kart de compétition".

"On a l'impression que les jeunes n'ont plus le droit de rêver au début de leur carrière", explique Jacques Villeneuve quant à la réflexion qui a initié le projet. "C'est une école de pilotage, oui, donc il y a des bases à apprendre. Mais ce qui est important pour nous, c'est le côté à l'ancienne, avoir des pilotes autodidactes, capables de supporter la pression. Le but n'est pas d'être entouré de dix personnes avec des coachs dans tous les sens, où le talent se fait un peu manger par l'environnement."

"Ce que l'on aimerait, c'est sortir cette perle de rare qui, par lui-même, en bossant, avec ou sans nous, sera capable de tracer son chemin sans dépendre d'un entourage hallucinant. C'est le volant du talent, sans frontière et sans limite. Il est basé en France car c'est l'origine des grandes écoles de pilotage. Il est ouvert à tout le monde et on espère qu'il y aura aussi beaucoup de filles, car du talent féminin, il y en a, mais elles n'osent pas."

Lire aussi :

Pour la première année du projet, Feed Racing rend disponibles 96 places pour participer à un programme déjà établi. Organisé à Magny-Cours à partir du mois d'avril, il se déroulera dans un premier temps via des stages de trois jours de théorie, suivis de deux jours de pratique au volant de la F4 Mygale. La première étape franchie, la sélection se poursuivra avec un système de quarts de finale, demi-finales et finale pour désigner l'heureux élu. Le lauréat sera connu en novembre, après la finale disputée sur la piste Grand Prix de Magny-Cours. À la clé, une saison de Formule 4 offerte au sein d'une équipe de pointe dans un championnat européen de premier plan, probablement en Italie. 

"La France a toujours été un pays visionnaire", précise Patrick Lemarié. "On a voulu développer et surtout offrir une structure qui permette à des jeunes de venir. C'est un sport très compliqué et aller en finale, gagner un volant, c'est compliqué. On veut retrouver ça avec des sélections, et un lauréat à la fin. C'est ouvert à tout le monde, quelle que soit la nationalité, quel que soit le sexe. On veut ouvrir l'entonnoir qui est en bas, on veut du volume."

"La base est de pouvoir être financé pour pouvoir être dans une compétition telle qu'un championnat de F4. La première étape est d'être lauréat, ensuite d'être performant en F4, puis on verra. On veut donner une solution pour des jeunes qui sont très performants et talentueux. On met à leur service notre expertise et notre crédibilité."

Article suivant
Les A1GP de retour dans un nouveau championnat

Article précédent

Les A1GP de retour dans un nouveau championnat

Article suivant

Villeneuve veut redonner aux jeunes pilotes "le droit de rêver"

Villeneuve veut redonner aux jeunes pilotes "le droit de rêver"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , Autres monoplaces
Événement Présentation Feed France Racing
Pilotes Jacques Villeneuve
Auteur Basile Davoine