La nouvelle monoplace de Formula 5000 a pris la piste

Alors que la Formule 5000 s'apprête à renaître de ses cendres en Australie, la nouvelle monoplace au look résolument rétro a effectué ses premiers tests sur le circuit de Winton.

La nouvelle monoplace de Formula 5000 a pris la piste
Tim Macrow
Tim Macrow
Formula Thunder 5000
Formula Thunder 5000

Rebaptisée Formula Thunder 5000, cette série a pour but de remettre sur pied un championnat de Formule Tasmane, disputé en partie en Australie et en partie en Nouvelle-Zélande lors de l'été austral, en décembre et en janvier, avec un calendrier qui devrait compter sept manches, avec une première édition prévue à cheval sur fin 2017 et début 2018.

La Formula Thunder 5000 reprend ainsi le concept de la Formule 5000, une formule libre (avec simplement une cylindrée limitée à 5 litres, d'où le '5000') et à bas coûts, qui avait servi de base à plusieurs championnats à travers le monde de 1968 à 1982.

La nouvelle voiture, basée sur un châssis Swift de Formula Nippon, est propulsée par un moteur V8 de base Ford Coyote de 5 litres délivrant 570 chevaux, pour un poids total de 680 kg. Elle reprend la silhouette des voitures de l'époque, avec une prise d'air caractéristique au-dessus de la tête du pilote.

Le prototype a effectué un premier roulage avec l'ancien champion de Formule 3 Australie Tim Macrow, avant une apparition publique prévue à la fin du mois d'octobre dans le cadre des Muscle Car Masters sur le Sydney Motorsport Park.

partages
commentaires
Coup double pour Lando Norris au GP de Nouvelle-Zélande

Article précédent

Coup double pour Lando Norris au GP de Nouvelle-Zélande

Article suivant

Armstrong et Fittipaldi rejoignent la Ferrari Driver Academy

Armstrong et Fittipaldi rejoignent la Ferrari Driver Academy
Charger les commentaires