Thomas Randle sacré en Toyota Racing Series

Chaque hiver, le Toyota Racing Series met aux prises de jeunes loups aux dents longues, qui ont l'occasion d'y parfaire leur apprentissage de la monoplace en restant affûtés pour la saison à venir.

Le championnat 2017 de Toyota Racing Series s'est avéré particulièrement serré et compétitif, puisqu'à deux courses de la fin, cinq pilotes demeuraient en lice pour le titre, dont trois protégés d'écuries de Formule 1 (Richard Verschoor avec Red Bull, Marcus Armstrong chez Ferrari et Jehan Daruvala, qui vient de Force India).

Bien que Verschoor ait passé la première moitié du championnat en tête du classement général, c'est Pedro Piquet qui menait la danse à l'aube de la dernière manche, le Grand Prix de Nouvelle-Zélande. Le fils de Nelson Piquet avait un point d'avance sur l'expérimenté Thomas Randle, âgé de vingt ans, et deux sur Verschoor... avec 75 unités à inscrire pour le vainqueur !

Or, Randle a conclu la dernière course de la saison au troisième rang, certes derrière Daruvala et Armstrong, mais devant Piquet et Verschoor. Cela lui a permis de remporter le titre, son premier après la Formule Ford Australie en 2014.

"Nous avons tout essayé, mais en pneus usés, je ne pouvais pas faire mieux dans la dernière course. Je suis venu pour apprendre et c'est ce que j'ai fait", déclare Verschoor. "Champion rookie, c'est sympa, et tout le monde me félicite, mais ceux qui me connaissent vraiment savent que je visais le titre au général. J'ai beaucoup appris, j'ai fait des erreurs et j'ai montré de belles choses. C'est un beau championnat avec beaucoup de pilotes de qualité."

À l'heure du bilan, les statistiques montrent que les pilotes du top 5 ont globalement fait jeu égal. Marcus Armstrong était certainement le plus régulier aux avant-postes, mais dans un championnat où la régularité est récompensée à l'extrême, ses deux abandons lui ont coûté très cher.

Les tricolores Thomas Neubauer et Jean-Baptiste Simmenauer n'ont pas connu une saison facile, n'entrant dans le top 10 qu'une fois chacun. Cet apprentissage sera toutefois bienvenu pour la saison à venir en Eurocup FR2.0, où ils évolueront tous deux.

Toyota Racing Series 2017

 PilotePolesVictoiresPodiumsPoints
1 Australia Thomas Randle   2 7 855
2 Brazil Pedro Piquet 3 3 8 850
3 Netherlands Richard Verschoor (R)   3 7 843
4 New Zealand Marcus Armstrong (R) 1 3 8 792
5 India Jehan Daruvala 5 2 9 781
6 United Kingdom Enaam Ahmed   1 2 586
7 New Zealand Taylor Cockerton       575
8 Austria Ferdinand Habsburg     2 568
9 New Zealand Brendon Leitch 1 1 2 502
10 Canada Kami Laliberté       498
11 Germany Keyvan Andres Soori       423
12 United States Shelby Blackstock       421
13 Australia Luis Leeds (R)       419
14 Brazil Christian Hahn       372
15 Australia Harry Hayek (R)       363
16 India Ameya Vaidyanathan       358
17 France Thomas Neubauer (R)       308
18 Russia Nikita Lastochkin (R)       263
19 France Jean-Baptiste Simmenauer (R)       248
20 United States Kory Enders       192

(R) = Rookie

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Other open wheel
Événement TRS : Manfeild
Pilotes Thomas Randle
Type d'article Actualités
Tags championnat, classement