Neuville de retour au Rallye d'Ypres ce week-end

partages
commentaires
Neuville de retour au Rallye d'Ypres ce week-end
Par : Jean-Philippe Vennin
21 juin 2017 à 10:45

Le pilote Hyundai disputera cette manche des championnats belge et britannique, non loin de la frontière française, au volant d'une i20 R5.

Pilote de WRC à temps plein depuis 2013, avec M-Sport la première année puis Hyundai, Thierry Neuville n'a plus disputé le Rallye d'Ypres depuis six ans. Ce haut lieu du calendrier d'outre-Quiévrain, à une quarantaine de kilomètres de Lille, ne lui a par ailleurs pas souvent réussi dans le passé, puisqu'il y compte une troisième place en 2010 au volant d'une Peugeot 207 S2000, quand l'épreuve comptait pour l'Intercontinental Rally Challenge (IRC, devenu depuis Championnat d'Europe ERC), mais aussi trois abandons en 2008, 2009 et 2011.

Accompagné de son copilote habituel, Nicolas Gilsoul, celui qui occupe la deuxième place au classement provisoire du WRC pilotera pour la première fois la Hyundai i20 R5 qui avait fait ses débuts officiels en compétition il y a tout juste un an sur ce même rallye – aux mains de Kevin Abbring, le pilote d'essais de Hyundai Motorsport, qui en avait assuré le développement.

"C'est bien sûr très excitant pour nous d'être de retour en Belgique dans une voiture capable de gagner le Rallye d'Ypres", expliquait Neuville il y a quelques jours. "Nous n'avons pas beaucoup d'occasions d'y courir ces dernières saisons, avec les manches du WRC. C'est une course que Nicolas et moi n'avons jamais gagnée, donc nous sommes impatients d'être à ce week-end."

Collection de smileys

Pour l'occasion, Neuville pilotera une voiture à la livrée inédite, toute en émojis et signée d'une artiste en herbe de huit ans, Zoë Charlet, gagnante d'un concours visant en effet à décorer la voiture du vice-Champion du monde 2013 pour ce week-end.

"Ce devrait être très agréable, surtout avec une livrée aussi sympa et unique", a poursuivi Neuville. "Ce sera notre premier rallye dans la New Generation i20 R5, mais nous aurons un test avant pour apprendre un peu plus de la voiture. Nous devrions commencer fort, afin de montrer [le niveau de] performance de l'i20 R5 devant le nombreux public présent."

Deux journées de course

Parmi les pilotes officiels Hyundai, Hayden Paddon avait été le premier à piloter cette voiture en compétition, lors du Sanremo en Italie, en mars dernier. En compagnie de Seb Marshall, aujourd'hui son copilote attitré dont c'était le premier rallye à ses côtés, il avait terminé à la deuxième place.

Ancienne chasse gardée du flamand Freddy Loix, qui en a remporté 11 éditions dont les quatre dernières avant de mettre un terme à sa carrière fin 2016, l'épreuve longtemps connue sous le nom de 24 Heures d'Ypres débutera par deux séances d'essais libres puis une spéciale de qualification jeudi soir. Le rallye proprement dit comprendra 20 spéciales (11 différentes) entre vendredi après-midi et la soirée de samedi.

Article suivant
Le fils de Solberg s'impose à... 15 ans en Supercar !

Article précédent

Le fils de Solberg s'impose à... 15 ans en Supercar !

Article suivant

Lefebvre : "Je n'ai pas pris ce rallye à la légère"

Lefebvre : "Je n'ai pas pris ce rallye à la légère"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Other rally
Pilotes Thierry Neuville
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Preview