Roborace dévoile physiquement son prototype Robocar

Motorsport.com a assisté à la présentation mondiale du premier Robocar physique.

Roborace dévoile physiquement son prototype Robocar
Présentation de RoboRace
La voiture de RoboRace
La voiture de RoboRace
La voiture de RoboRace
La voiture de RoboRace
DevBot 1, voiture de développement de Roborace
Les voitures de développement de Roborace, DevBot 1 et 2
Michelin annonce son partenariat avec Roborace

Avec W.Z. et D.M., Barcelone - La toute première série de compétition mettant en scène des voitures totalement autonomes a révélé son prototype aujourd’hui, à Barcelone, profitant de la présence d’une importante communauté intéressée par les sports mécaniques déjà sur place en Catalogne pour les tests F1.

C’est en compagnie du PDG de la Formule E, Alejandro Agag, que Daniel Simon, designer de la Robocar, et Denis Sverdlov, fondateur de la série, ont présenté le prototype.

Un drone de compétition

La voiture autonome Robocar, que l’on pourrait qualifier de drone de course, pèse 975 kg et dispose de quatre moteurs de 300 kW alimentés par des batteries des 540 kW. Roborace, qui développe actuellement le proto sur un châssis hybride baptisé Botcar empruntant des spécificités LMP2-P3, assure que l’auto sera capable d’atteindre une vitesse de pointe avoisinant les 300 km/h et de se montrer ainsi potentiellement aussi rapide ou plus que les monoplaces de Formule E pilotées par des humains.

Pour l’heure, le robot de développement n’a atteint que des vitesses moyennes de 150 km/h et des pointes d'environ 200 km/h, et a connu quelques prévisibles problèmes de jeunesse avec un crash à Buenos Aires, lors d’une démo réalisée en marge de la manche de Formule E.

Mais les organisateurs savent qu’il faudra casser un peu de matériel pendant la phase de développement et ne cachent pas leur enthousiasme à l’idée de développer un concept que certains puristes des sports mécaniques regardent comme un vilain petit canard.

"C’est un immense moment pour Roborace que de partager Robocar avec le monde et de faire un autre grand pas dans la direction de la technologie électrique sans pilote", se réjouit Sverdlov. "Je suis si fer de toute l’équipe et de nos partenaires, et particulièrement du travail de Daniel, qui a créé cette ravissante machine. Je suis impatient de créer la connexion émotionnelle avec les voitures autonomes et de rendre humains et robots plus proches, pour définir notre futur".

partages
commentaires
Michelin nommé manufacturier officiel de Roborace
Article précédent

Michelin nommé manufacturier officiel de Roborace

Article suivant

Roborace - Des voitures capables de 24 millions d'opérations par seconde !

Roborace - Des voitures capables de 24 millions d'opérations par seconde !
Charger les commentaires