Giuliano Alesi remporte la course d'Autopolis !

Après avoir signé la pole sur une piste détrempée la veille, Giuliano Alesi s'est imposé à Autopolis au terme d'une épreuve raccourcie, signant ainsi sa première victoire en Super Formula après sa deuxième course seulement.

Giuliano Alesi remporte la course d'Autopolis !

Alors que les conditions météo à Autopolis ont été exécrables tout le week-end, la course de la manche de Super Formula a été définitivement interrompue après 13 des 42 tours prévus. Dans ces conditions, après avoir signé la pole position sur une piste détrempée la veille, Giuliano Alesi s'est imposé devant Nobuharu Matsushita et Sena Sakaguchi.

Alesi suppléait ce week-end Kazuki Nakajima, à la suite du voyage de ce dernier en Europe pour la manche d'ouverture du Championnat du monde d'Endurance à Spa.

Le chaos du premier tour de la course a profité à Matsushita qui est passé de la 13e position à la troisième place, avant de tirer avantage en se hissant au second rang d'une sortie au large de Yuhi Sekiguchi dans les derniers virages alors que la course allait être relancée après une longue période de Safety Car.

Lire aussi :

Le coéquipier d'Alesi, Ritomo Miyata, a chuté dans le classement dans les premiers tours après s'être qualifié en deuxième position, mais il s'est repris pour terminer quatrième, juste devant Nojiri. Ce dernier s'est retrouvé en dehors des points au premier tour, mais a rapidement progressé dans le peloton entre les deux interventions de la voiture de sécurité, avec comme point d'orgue un triple dépassement sur Kazuto Kotaka, Toshiki Oyu et Sekiguchi. Il a finalement été classé cinquième, devant son coéquipier Hiroki Otsu.

Oyu a terminé septième, tandis que Kazuya Oshima, qui s'est accidenté lors des qualifications, est remonté de la 16e place sur la grille pour terminer huitième. Le triple champion de Super Formula Noaki Yamamoto est remonté à la neuvième place suite à une pénalité de cinq secondes infligée à Sekiguchi, qui a terminé 10e. Nirei Fukuzumi a lui aussi écopé d'une pénalité de cinq secondes, ce qui le relègue à la 12e place.

Comme moins de 75% de la course a été réalisé, seulement la moitié des points est attribuée aux pilotes, Alesi glanant donc 10 unités supplémentaires en plus des trois de la pole.

Les deux candidats au titre de l'année dernière, Ryo Hirakawa et Sho Tsuboi, ont abandonné après être partis seuls en tête-à-queue au virage 1 dans le premier tour, ce qui a entraîné le déploiement de la première voiture de sécurité de la journée.

Un deuxième Safety Car a été appelé au 11e tour alors que la pluie et le brouillard empiraient, avant que la course ne soit interrompue par un drapeau rouge au tour suivant. Les organisateurs ont attendu pendant plus d'une demi-heure que les conditions s'améliorent et la course était provisoirement censée reprendre à 16h20 heure locale, avant d'être à nouveau retardée. Finalement, à 16h30, la décision a été prise de ne pas reprendre.

Cela signifie que Nojiri reste en tête du championnat avec 48 points devant Hirakawa (23) et Oyu (21).

Classement de la course

P. Pilote Équipe Tours Écart
1 France Giuliano Alesi Kuo VANTELIN TEAM TOM’S 11  
2 Sena Sakaguchi P.MU/CERUMO・INGING 11 7.521
3 Japan Nobuharu Matsushita B-Max Racing Team 11 7.755
4 Japan Ritomo Miyata Kuo VANTELIN TEAM TOM’S 11 8.236
5 Japan Tomoki Nojiri Team Mugen 11 11.325
6 Hiroki Otsu Red Bull MUGEN Team Goh 11 17.624
7 Japan Toshiki Oyu TCS Nakajima Racing 11 20.596
8 Japan Kazuya Oshima NTT Communications ROOKIE 11 23.793
9 Japan Naoki Yamamoto TCS Nakajima Racing 11 34.572
10 Japan Yuhi Sekiguchi Team Impul 11 36.012

partages
commentaires
Giuliano Alesi en pole sous la pluie !

Article précédent

Giuliano Alesi en pole sous la pluie !

Article suivant

Alesi vainqueur en Super Formula : "Ça fait un bien fou !"

Alesi vainqueur en Super Formula : "Ça fait un bien fou !"
Charger les commentaires