Ishiura gagne à Fuji, Gasly dans le top 5

Hiroaki Ishiura a pris la tête du championnat de Super Formula en remportant la quatrième course de la saison à Fuji, après une défaillance mécanique pour son coéquipier Yuji Kunimoto.

Ishiura gagne à Fuji, Gasly dans le top 5

Les deux pilotes Inging ont pris le départ de la première ligne. Auteur de la pole position, Kunimoto a conservé la tête de la course, mais Ishiura a immédiatement été dépassé par Yuhi Sekiguchi et Kazuki Nakajima.

Ces derniers se sont toutefois arrêtés au stand tôt, et après l'abandon de Kunimoto, Ishiura a hérité d'une grande avance en tête de la course une fois son changement de pneus effectué à la fin de la fenêtre, ce qui lui a permis de s'imposer aisément. Chausser de nouvelles gommes n'était pas obligatoire pendant la course, mais les pilotes devaient néanmoins ravitailler en essence.

Après le départ, le Champion en titre Kunimoto creusait l'écart avec constance sur Sekiguchi, Nakajima et Ishiura, jusqu'à disposer d'une avance de sept secondes au 11e tour. André Lotterer, qui a gagné cinq places avec une voiture un peu moins chargée en carburant au départ, a été le premier à rentrer au stand, depuis la septième place. Sekiguchi et Nakajima ont rapidement fait de même depuis les deuxième et troisième rangs, mais n'ont repris la piste que juste devant Lotterer.

Kunimoto et Ishiura étant restés en piste, le trio Sekiguchi-Nakajima-Lotterer a passé la majeure partie de la course en tête du groupe de pilotes étant déjà rentrés au stand, mais ont vite été rattrapés par Pierre Gasly.

Après le départ, le protégé de Red Bull était sixième devant Lotterer, mais a fait partie des rares à changer de pneus, et a repris la piste à six secondes de l'Allemand. Gasly a toutefois rapidement réduit l'écart.

Lotterer a fini par prendre l'avantage sur Nakajima avant de dépasser Sekiguchi au chausse-pied, dans le dernier virage. Gasly a doublé Nakajima en même temps au premier virage, mais s'est retrouvé coincé derrière Sekiguchi.

Abandon pour Kunimoto

À l'avant, Ishiura a progressivement réduit l'écart sur Kunimoto, dont l'avance était inférieure à cinq secondes lorsqu'il s'est arrêté au 31e tour. Il a conservé la tête provisoire bien qu'il ait pris le temps de changer de pneus, mais a dû rentrer au stand de nouveau au passage suivant en raison d'un problème de frein avant droit. Kunimoto a été contraint à l'abandon quelques tours plus tard.

Ishiura a donc hérité de la tête de la course avec dix secondes d'avance sur Felix Rosenqvist, qui avait également opté pour une stratégie avec un arrêt tardif. Le Suédois a bénéficié des crevaisons de Naoki Yamamoto et de Kenta Yamashita à l'arrière droit à mi-course, et a accroché son premier podium pour sa quatrième course en Super Formula, alors que Lotterer est bien remonté de la 12e place sur la grille pour se classer troisième.

Gasly a soumis Sekiguchi à une énorme pression en fin de course, se portant à sa hauteur à plusieurs reprises au premier virage, mais toujours à l'extérieur. Le Japonais a résisté avec succès pour 0"035, mais c'est néanmoins le meilleur résultat du Français en Super Formula, avec la cinquième place. Il est le mieux placé des pilotes Honda.

Takuya Izawa a dépassé Nakajima pour la sixième position, alors que le top 10 est complété par Jann Mardenborough, Koudai Tsukakoshi et Tomoki Nojiri.

Kamui Kobayashi, dernier pilote à rentrer au stand, a calé pendant son arrêt, perdant un temps précieux et ne se classant que 15e et dernier.

Parmi les abandons, on retrouve Kunimoto, Yamashita, Yamamoto et Nick Cassidy, qui a jeté l'éponge au premier tour avec un aileron avant cassé.

partages
commentaires
Lotterer : C'est plus facile avec les jeunes comme Vandoorne et Gasly

Article précédent

Lotterer : C'est plus facile avec les jeunes comme Vandoorne et Gasly

Article suivant

Gasly remporte sa première victoire face à Kobayashi

Gasly remporte sa première victoire face à Kobayashi
Charger les commentaires