Vandoorne - "Beaucoup de concurrence" en Super Formula

Après avoir remporté le championnat GP2 haut-la-main en 2015, Stoffel Vandoorne va découvrir une toute nouvelle compétition : la Super Formula, championnat monoplace japonais.

Vandoorne - "Beaucoup de concurrence" en Super Formula
La voiture de Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Le panneau de Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30
Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Le deuxième, Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix

Les voitures de Super Formula sont à mi-chemin entre la Formule 1 et le GP2 en termes de performances. Les courses se déroulent uniquement au pays du Soleil-Levant, avec sept meetings prévus pour la saison 2016.

Tous les pilotes sont dotés d'une Dallara, tantôt équipée d'un moteur Honda, tantôt d'un moteur Toyota selon les équipes. Protégé de McLaren, Stoffel Vandoorne aura bien sûr un moteur Honda dans le dos pour ses premiers pas dans la discipline au sein de l'équipe Dandelion Racing.

"Passer du temps au Japon ne peut être qu'une bonne chose, vu les liens de McLaren avec Honda", estime Vandoorne pour Motorsport.com. "Je vais beaucoup apprendre au Japon : une nouvelle voiture, de nouveaux circuits et une culture très différente. C'est une très bonne façon d'apprendre à connaître la mentalité japonaise."

"Les Japonais ne communiquent pas du tout de la même façon. Je connais Docomo Dandelion Racing depuis les essais de l'an dernier, mais il va quand même falloir travailler sur notre communication pas à pas."

Ce sont toutefois les pilotes équipés d'un moteur Toyota qui ont dominé la saison 2015, monopolisant les quatre premières places du championnat et remportant sept des huit courses. Vandoorne ne s'inquiète pas pour autant : "Honda va apporter des évolutions cette année, mais il faudra attendre les premiers essais pour en savoir davantage."

Un plateau au niveau relevé

Le niveau du plateau est en tout cas très relevé : "J'aurai beaucoup de concurrence. Il y a quelques pilotes qui ont beaucoup d'expérience dans ce championnat. Il y a André Lotterer, James Rossiter, Bertrand Baguette et aussi Kazuki Nakajima, [Naoki] Yamamoto et le Champion en titre [Hiroaki] Ishiura."

La Belgique devrait donc être le deuxième pays le plus représenté sur la grille de Super Formula en 2016, évidemment après le Japon : Vandoorne va y retrouver son compatriote Bertrand Baguette, qui a également un moteur Honda dans le dos.

"Nous avons beaucoup parlé de la Super Formula. C'est sa troisième année, donc il connaît mieux la culture. Nous sommes bons amis, mais bien sûr, en piste, c'est chacun pour soi", conclut le pilote McLaren.

La première manche de la saison de Super Formula aura lieu le 24 avril à Suzuka.

Propos recueillis par Filip Cleeren

partages
commentaires
Super Formula - Des ennuis moteur gâchent le test de Vandoorne

Article précédent

Super Formula - Des ennuis moteur gâchent le test de Vandoorne

Article suivant

Lotterer et Nakajima en tête des essais de Suzuka

Lotterer et Nakajima en tête des essais de Suzuka
Charger les commentaires