Mardenborough rejoint le Super GT et la F3 avec Nissan

Nissan a révélé les détails de son programme sportif pour 2016, et notamment l'engagement de Jann Mardenborough en Super GT japonais et en F3.

Mardenborough rejoint le Super GT et la F3 avec Nissan
Jann Mardenborough
Kazuki Hoshino
MOTUL AUTECH GT-R : Satoshi Motoyama
Mitsunori Takaboshi, B-Max Racing Team Dallara Toyota
#1 Nissan Motorsports Nissan GT-R Nismo GT3 : Rick Kelly, Katsumasa Chiyo, Florian Strauss
#46 S Road MOLA GT-R: Masataka Yanagida, Satoshi Motoyama
#23 Nissan GT Academy Team RJN Nissan GT-R Nismo GT3 : Katsumasa Chiyo, Wolfgang Reip, Alex Buncombe
Katsumasa Chiyo, Olivier Pla, Alex Buncombe
Satoshi Motoyama

Mardenborough, ancien lauréat de la GT Academy, a terminé 5e du championnat GP3 l'an passé avec Carlin. Cette année, le jeune Britannique est envoyé par Nissan en terres japonaises, où il disputera les championnats de Super GT, et de Formule 3.

Jann Mardenborough partagera la Nissan NDDP Racing GT300 avec Kazuki Hoshino, et sera incorporé à l'équipe B-Max Racing Team pour le championnat nippon de F3, où il retrouvera Katsumasa Chiyo, qui disputera lui aussi le championnat Super GT en parallèle, mais dans la catégorie reine, le GT500, où il fera équipe avec Satoshi Motoyama, toujours avec Nissan.

En Europe, deux équipes défendront les couleurs du constructeur japonais en Blancpain Sprint et Endurance Series avec les Nissan GT-R GT3. Alex Buncombe et Mitsunori Takaboshi seront associés dans la catégorie Sprint Pro, alors que Sean Walkinshaw et Ricardo Sanchez représenteront Nissan en Sprint ProAm.

Buncombe et Takaboshi seront épaulés par Lucas Ordonez pour les épreuves de Blancpain Endurance, alors que Sean Walkinshaw prêtera main forte à des autres lauréats de la GT Academy, Matt Simmons et Romain Sarazin.

Un programme mondial

Nissan sera également présents aux Etats-Unis avec deux voitures d'usine engagées dans le Pirelli World Challenge pour Bryan Heitkotter et James Davison.

"Alors que nous continuons à fonder de gros espoirs sur nos jeunes pilotes, nous continuons le développement et les tests de la GT-R afin d'assurer sa suprématie à travers le monde, ce qui renforcera l'image de la marque", a indiqué Shoichi Miyatani, le directeur de NISMO, la branche sportive de Nissan.

partages
commentaires
Le Super GT défie le DTM sur une course à Fuji en 2017
Article précédent

Le Super GT défie le DTM sur une course à Fuji en 2017

Article suivant

DTM et Super GT travaillent toujours sur une réglementation commune

DTM et Super GT travaillent toujours sur une réglementation commune
Charger les commentaires