Avancement des 6H de Fuji : le Super GT doit modifier son calendrier

partages
commentaires
Avancement des 6H de Fuji : le Super GT doit modifier son calendrier
Rachit Thukral
Par : Rachit Thukral
13 févr. 2018 à 17:30

Après le déplacement des 6 Heures de Fuji une semaine avant sa date initialement prévue, pour convenir à l'agenda de Fernando Alonso, la manche d'Autopolis du Super GT a été repoussée d'une semaine pour éviter le clash.

Décidément, la participation d'Alonso au Championnat du monde d'Endurance n'en finit plus de créer des remous sur les calendriers des disciplines internationales. En effet, alors qu'elle était initialement prévue le 21 octobre, l'épreuve de Fuji du WEC a été avancée par la discipline dans le but clairement assumé de faciliter l'engagement de l'Espagnol.

Devant la levée de boucliers face à une décision prise au sujet d'un seul pilote quand elle a causé des maux de tête pour nombre d'autres, le WEC a affirmé avoir protégé ses intérêts en agissant de la sorte.

Outre l'épreuve de Petit Le Mans de l'IMSA, le Super GT était aussi impacté. Était, car ce n'est désormais plus le cas. En repoussant finalement l'épreuve du 19 au 21 octobre, les organisateurs s'assurent notamment la présence des stars nippones Kazuki Nakajima et Kamui Kobayashi, tous deux pilotes Toyota en LMP1.

L'ironie du sort veut que cette manche d'Autopolis était initialement prévue pour cette date avant d'être avancée pour éviter le conflit avec... les 6H de Fuji.

Ce changement de date doit tout de même être formellement approuvé par la JAF, la fédération japonaise des sports mécaniques, avant une ratification par la FIA.

Prochain article Super GT
Un duo Kovalainen-Kobayashi en Super GT

Article précédent

Un duo Kovalainen-Kobayashi en Super GT

Load comments

À propos de cet article

Séries Super GT
Lieu Autopolis
Auteur Rachit Thukral
Type d'article Actualités