Sofuoglu va faire son retour à la compétition en Aragón

Le quintuple Champion Supersport va faire son retour à la compétition ce week-end, après des blessures qui l'ont tenu éloigné des circuits durant plus de deux mois.

L'attente aura été longue, et le retour à la compétition maintes fois reporté, mais Kenan Sofuoglu va enfin retrouver le chemin des circuits ce week-end en Aragón, pour la troisième manche de la saison Supersport, la première disputée en Europe.

Le pilote Kawasaki a était forcé de déclarer forfait lors des deux premières échéances de l'année, en Australie puis en Thaïlande, après s'être blessé lors d'un entraînement en Supermotard, en Turquie mi-janvier, juste avant les tous premiers essais hivernaux de Jerez.

Une chute lui avait alors occasionné une fracture à la base du poignet ainsi qu'une luxation, et malgré une première opération effectuée dans la foulée, le quintuple Champion Supersport a dû repassé au bloc opératoire à deux reprises pour traiter des complications, notamment au niveau des tendons de son pouce touché. 

Sofuoglu avait bien tenté de juger de sa récupération juste avant le début de saison, à Phillip Island mi-février. Le pilote de 32 ans semblait d'ailleurs être remis en forme in extremis, signant le meilleur chrono des pilotes Kawasaki et parvenant à boucler 38 tours. Mais une gêne persistante l'avait empêché d'enchaîner plus de dix tours et, plus compromettant, d'être à l'aise lors des phases de freinage.

Mais tout cela fait désormais partie du passé, et le double Champion en titre va pouvoir retrouver ses camarades chez Kawasaki. Il participera d'ailleurs à sa première course aux côtés de son nouveau coéquipier Kyle Ryde, 19 ans, auteur d'un début de championnat solide qui lui vaut d'occuper à l'heure actuelle la quatrième place du classement avec 24 points.

Le jeune anglais tentera d'ailleurs de profiter de l'effet de synergie que devrait apporter son illustre coéquipier, et se réjouit donc d'évoluer à ses côtés ce week-end. "Avec Kenan de retour sur cette épreuve, cela devrait nous aider sur l'ensemble du week-end, et j'espère que cela va me permettre de faire encore mieux. Je vise un nouveau top 5."

Un championnat qui reste ouvert

Comme l'a montré son bout d'essai à Phillip Island il y a un peu plus d'un mois, Sofuoglu n'a rien perdu de sa pointe de vitesse malgré son absence des circuits depuis janvier. Reste tout de même à savoir comme celui-ci se comportera lors des courses en peloton.

Mais il fait peu de doutes qu'il visera la victoire, lui qui a remporté les trois dernières éditions sur le circuit de Motorland Aragón. Sa motivation devrait aussi se retrouver renforcée alors qu'aucune hiérarchie claire ne s'est réellement dégagée en ce début de saison, et que tous les espoirs restent permis bien que le pilote turc compte deux courses en moins que ses adversaires.

Après les complications qu'il a rencontrées ces dernières semaines et qui l'ont contraint de reporter son retour à la compétition, les derniers entraînements se sont finalement avérés positifs pour le Turc. "Je suis très content car j'ai participé à quelques entraînements sur ma propre petite piste, et je peux piloter une moto, ce qui est une bonne nouvelle pour moi. Bien sûr, il s'agissait d'une plus petite moto, et non de ma 600cc, mais je suis très content car je peux faire de nombreux tours."

Quant à savoir quel sera son niveau de compétitivité en Espagne, le pilote Kawasaki ne préfère pas s'avancer. "Pour le moment je ne peux pas en dire beaucoup plus, mais je peux piloter une moto. À quel niveau je me situe ? Nous verrons en Aragón. La chose positive, c'est que mon pouce ne m'a pas posé de problème après mes sessions d'entraînement, et le docteur m'a dit que c'était bon. À présent nous allons en Aragón et ce sera ma première course depuis le Qatar l'an passé."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Supersport
Pilotes Kenan Sofuoglu
Équipes Kawasaki
Type d'article Actualités