Hugo Valente se retire du sport automobile

Ancien pilote de WTCC, et protagoniste des TCR International Series depuis le début de saison, Hugo Valente a décidé de quitter ses activités de pilote en sport automobile. Il est remplacé par Daniel Lloyd chez Craft-Bamboo.

Hugo Valente avait effectué ses débuts en sport automobile en 2008 (à 17 ans) par le biais de l'Auto Sport Academy, avant de passer en Formule Renault 2.0 Eurocup en 2009 et 2010. Après une année de pause, le natif de Choisy-le-Roy passait ensuite à la berline dès 2012 avec quelques apparitions en Seat Leon Supercopa France, et disputait ses premières courses en WTCC en fin de saison au volant d'une Seat du SUNRED Engineering. En 2013, il disputait une saison partielle en WTCC toujours au volant d'une Seat Leon encore, cette fois sous les couleurs du Campos Racing.

C'est véritablement à partir de 2014 que Hugo Valente s'est mis en évidence, passant sur une Chevrolet Cruze TC1 du Campos Racing, avec qui il a décroché cinq podiums en deux saisons, avec pour meilleur résultat une deuxième place lors de la Course 2 au Japon en 2015, année de son meilleur classement au championnat (neuvième).

En 2016, Valente devenait pilote officiel Lada sur l'une des trois Vesta d'usine, aux côtés de Gabriele Tarquini et Nicky Catsburg. Une saison plus frustrante pour le Francilien, qui n'a en revanche jamais pu s'inviter dans le top 3.

Le pilote tricolore avait orienté sa carrière vers les TCR International Series cette année, où il était aligné au volant d'une Seat Leon de l'équipe Craft-Bamboo. Après quatre premiers meetings là encore pas au niveau de ses ambitions, hormis un double podium lors de la seconde étape du championnat à Bahreïn, Valente a décidé de stopper son programme, et de quitter ses activités de pilote professionnel avec effet immédiat. Il est remplacé chez Craft-Bamboo par Daniel Lloyd, en piste ce week-end sur le Salzburgring.

La belle offre de Craft-Bamboo

"J'avais déjà prévu d'arrêter ma carrière de pilote fin 2016", a confié Valente à Motorsport.com. "J'ai toutefois changé de décision car l'équipe Craft Bamboo m'avait fait une offre très intéressante pour le TCR avec la Seat qui était, sur le papier, l'une des meilleures voitures du plateau et qui pouvait jouer le titre. L'objectif était de reprendre un peu de plaisir en pilotant car, lorsque l'on fait énormément de sacrifices et que l'on se retrouve à se battre uniquement pour la huitième ou la neuvième place [en WTCC], cela devient frustrant."

 

"Cela aurait dû être une belle année, mais les résultats n'ont pas été à la hauteur encore une fois, et j'ai cette fois décidé d'arrêter pour de bon. C'est une décision difficile, le sport automobile a toujours été, et restera ma passion. Mais je vois bien que, sur les courses, ma famille me manque [Hugo Valente est papa depuis l'année dernière], et que l'on prend les choses encore plus mal lorsque cela ne se passe pas bien sur la piste."

"Inversement, lorsque je reviens d'une course où cela ne s'est pas bien passé, cela influe sur mon entourage, en même temps que je dois continuer à passer du temps en préparation physique ou autre, avant de repartir sur les circuits toutes les semaines ou toutes les deux semaines."

Les deux saisons en WTCC avec la Chevrolet, le meilleur souvenir

"Je retiendrai beaucoup de choses positives sur ces dernières années", poursuit Valente, "notamment ces deux saisons avec la Chevrolet chez Campos en WTCC où j'ai pris beaucoup de plaisir, et qui resteront un très bon souvenir. Je regrette également que la politique soit parfois un peu trop présente en sport automobile. La Seat était une bonne voiture dont de nombreux exemplaires privés ont été vendus à des équipes à travers le monde dans les différents championnat TCR. Ce sont les mêmes personnes [le groupe Volkswagen] qui produit aujourd'hui les nouvelles Volkswagen Golf GTI et Audi RS3 LMS en TCR, et on voit que ce sont ces modèles qui ont l'avantage aujourd'hui dans le championnat."

"Je remercie l'équipe Craft-Bamboo pour m'avoir donné cette opportunité, tout le monde a fait un travail exceptionnel et a fait son maximum pour que je me sente comme chez moi dans la structure. Je vais désormais faire un bon break du sport automobile, je reviendrai peut-être occasionnellement dans le futur en tant que gentleman driver, qui sait."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries TCR , WTCC
Pilotes Hugo Valente
Type d'article Actualités