Les organisateurs du TCR "heureux" après la saison inaugurale

A l’issue de la première saison d’existence des TCR International Series, Marcello Lotti, le fondateur et promoteur de la discipline, dresse un bilan plus que positif.

Débarqué de la direction de la promotion du WTCC à l’issue de l’année 2013, Marcello Lotti n’a pas mis longtemps à rebondir et à mettre sur pied un nouveau concept de championnat de tourisme, le TCR, avec l’ambition de proposer une série internationale à moindre coût.

Pour prendre le contre pied du WTCC et de ses budgets élevés, le TCR préfère aligner des modèles proches de la série. Seat Leon, Honda Civic, Ford Focus, Opel Astra OPC, Volkswagen Golf, Audi TT et Subaru STi se sont ainsi affrontées en piste sur un calendrier international, avec trois manches disputées en ouverture de Grand Prix de F1 (Sepang, Shanghai et Singapour).

À l’issue d’une saison extrêmement disputée et d’un final chaotique à Macao, Stefano Comini est devenu le premier champion de l’histoire du TCR, au volant d’une Seat Leon de l’équipe Target Compétition. 68 pilotes de 22 nationalités différentes ont pris part à la première saison du TCR, avec 10 vainqueurs différents. 

Si la série s'adresse exclusivement aux équipes privées, plusieurs constructeurs, notamment Honda ou Opel, se sont investis dans le développement des voitures de réglementation TCR.

"Nous sommes bien évidemment très heureux de la façon dont s’est déroulée la saison inaugurale", se réjouit Marcello Lotti. "Surtout si l’on considère que, il y a un an, de nombreuses personnes étaient encore en train d’attendre de voir ce que nous allions proposer. Je pense que cette première saison leur a apporté des réponses".

Des séries régionales et nationales en 2016

"Les chiffres en disent long sur l’intérêt croissant des pilotes, des équipes et des constructeurs", poursuit Lotti. "Mais ils constituent également une preuve de la façon dont les TCR International Series ont rempli leur tâche de promouvoir le concept TCR dans différents pays à travers le monde".

"Pour 2016, il n’est pas hasardeux de prédire qu’au moins deux autres constructeurs seront représentés, et que les voitures de réglementation TCR disputeront plus de 180 courses au travers des championnats régionaux et nationaux à travers le monde", conclut Lotti.

L’an prochain en effet, parallèlement à la série internationale du TCR, plusieurs autres séries dérivées verront le jour, comme le TCR Benelux, le TCR Allemagne, le TCR Italie, le TCR Asia, notamment. Une classe TCR sera également intégrée lors des prochaines 24 Heures du Nürburgring.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries TCR
Événement Portimao
Circuit Algarve Motor Park
Type d'article Actualités
Tags marcello lotti, tcr