Tarquini va développer la Hyundai i30 TCR

Le vétéran italien, sans volant en WTCC depuis l'arrêt du programme officiel Lada fin 2016, sera le pilote de test principal du projet TCR de Hyundai Motorsport.

Protagoniste du championnat WTCC depuis la saison inaugurale en 2005, Gabriele Tarquini a défendu les couleurs d'Alfa Roméo lors de cette première année, puis de Seat sur la Leon jusqu'en 2012 (avec un titre mondial en 2009), avant d'intégrer l'équipe officielle Honda sur la Civic de 2013 à 2015. En 2016, il rejoignait cette fois les rangs de Lada, pour une seule saison au volant de la Vesta officielle, dont il a fortement influé sur le développement l'an passé.

Fin 2016, le constructeur russe a annoncé l'arrêt de son programme officiel en WTCC, et Gabriele Tarquini n'est pour l'heure pas sur la liste des engagés de la nouvelle saison, alors que deux Lada privées seront engagées par le RC Motorsport.

Aujourd'hui, Tarquini, 55 ans, rejoint Hyundai Motorsport pour son projet TCR. La firme coréenne, dont la division sportive est basée en Allemagne, prévoit en effet de se lancer dans la discipline avec le modèle i30, qu'elle confiera à des équipes privées à partir de 2018.

Dévoilé en septembre dernier, le programme TCR basé sur la nouvelle évolution de la la Hyundai i30 va entamer une phase intense de tests de développement, avec plusieurs sessions déjà prévues notamment sur le circuit de la Nordschleife en Allemagne.

La voiture, qui sera livrée aux premières équipes clientes à partir du mois de décembre, sera éligible pour toutes les disciplines sprint ou endurance de réglementation TCR. Elle dispose d'un moteur deux litres turbo, associé à une boîte séquentielle six vitesses.

Hyundai i30

"Démarrer d'une feuille quasiment vierge"

"Je suis très heureux de rejoindre Hyundai Motorsport et leur projet TCR", se réjouit Gabriele Tarquini. "On a pu voir avec leur équipe de WRC qu'ils savent travailler à un degré très élevé de professionnalisme. Ce sera la première fois pour moi que je développerai une voiture TCR, et en être le pilote de développement principal est un nouveau challenge excitant pour moi."

"J'ai hâte de démarrer et de tirer profit de mon expérience dans le domaine du développement, pour démarrer d'une feuille quasiment vierge. J'ai rencontré quelques-uns des ingénieurs du projet lorsque j'ai visité les usines, et je suis confiant dans le fait que nous pourrons travailler ensemble pour rendre la voiture très compétitive." 

Départ
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries TCR
Pilotes Gabriele Tarquini
Type d'article Actualités