Simona de Silvestro à temps plein en Supercars à partir de 2017

La pilote suisse, qui s'apprête à disputer la course des Bathurst 1000 pour la deuxième fois cette année, rejoindra le championnat Supercars australien pour les trois prochaines saisons.

Simona de Silvestro à temps plein en Supercars à partir de 2017
Scott McLaughlin, Garry Rogers Motorsport Volvo
Chaz Mostert, Renee Gracie, Simona De Silvestro, Craig Lowndes et James Courtney
Rick Kelly, Nissan Motorsports
Simona de Silvestro
Renee Gracie et Simona de Silvestro, Prodrive Racing Australia Ford
Simona De Silvestro
Renee Gracie et Simona de Silvestro, Prodrive Racing Australia Ford
Simona de Silvestro, Andretti Autosport
Simona de Silvestro, Amlin Andretti Formula E

À 28 ans, Simon de Silvestro prend un véritable tournant dans sa carrière, elle qui avait disputé 68 courses en IndyCar – quatre saisons pleines de 2010 à 2013, trois courses en 2015 – dont notamment cinq participations aux 500 Miles d'Indianapolis, avec pour meilleur résultat une 14e place en 2014.

La native de Thun a également pris part à l'intégralité de la saison 2015-2016 de Formule E sous les couleurs du Andretti Autosport. En 2015, De Silvestro avait effectué sa première apparition au volant d'une voiture du championnat Supercars australien, en prenant part à la course des Bathurst 1000, associée à Renee Gracie sur une Ford FG X Falcon du Prodrive Racing Australia, où les deux jeunes femmes s'étaient classées 21e.

S'il n'est pas précisé dans quelle équipe roulera Simona de Silvestro à partir de l'an prochain, il est probable que celle-ci intègre le Nissan Motorsport, une équipe qu'elle rejoint cette année pour disputer ses deuxième Bathurst 1000, toujours aux côtés de Renee Gracie, une épreuve qui se disputera le 9 octobre prochain.

Une première historique 

Elle deviendra la première pilote féminine à participer à temps plein à la série. À noter que c'est le championnat Supercars qui a œuvré à la venue de De Silvestro à partir de l'an prochain, avec le soutien de la société Harvey Norman, déjà partenaire de l'équipage De Silvestro/Gracie pour Bathurst, ainsi que le gouvernement de l'Australie du Sud.

"C'est une annonce enthousiasmante pour le sport, et un grand coup pour le Supercars", se réjouit James Waburton, le directeur exécutif de la série australienne. "Nous avions dit que nous voulions une pilote féminine à temps plein dans notre championnat, et nous avons réussi à avoir une pilote de classe mondiale avec Simona". 

"J'ai eu une première approche du pilotage de cette voiture l'an passé à Bathurst", explique de son côté Simona De Silvestro. "C'était une expérience vraiment incroyable, et je savais que cela pouvait être un objectif pour le futur. Que cet objectif devienne réalité si rapidement est fantastique, et je dois remercier James Warburton pour avoir cru en moi, et avoir souhaité ma venue en Supercars".

"Il s'agira de ma première saison complète avec une voiture fermée, et il y aura beaucoup de choses à apprendre et auxquelles s'adapter", continue la Suissesse. "J'aborde ce challenge avec beaucoup de respect, mais je suis en même temps excitée de piloter dans un championnat aussi compétitif. J'ai hâte de monter dans la voiture pour travailler à tirer le maximum de ces voitures".

partages
commentaires
Alexandre Prémat paré pour son retour dans l'arène du V8 Supercars

Article précédent

Alexandre Prémat paré pour son retour dans l'arène du V8 Supercars

Article suivant

Nissan poursuit son implication en Supercars et en GT Australien

Nissan poursuit son implication en Supercars et en GT Australien
Charger les commentaires