30 ans après, Nigel Mansell a retrouvé la Williams FW14B

Le Champion du monde 1992 de F1, Nigel Mansell, a retrouvé la monoplace qui l'a aidé à conquérir son unique titre mondial, la légendaire Williams FW14B.

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
1/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
2/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
3/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
4/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
5/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
6/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
7/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
8/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
9/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
10/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
11/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
12/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
13/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
14/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
15/19

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
16/19

Photo de: Williams

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
17/19

Photo de: Williams

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
18/19

Photo de: Williams

Nigel Mansell, Williams FW14B
Nigel Mansell, Williams FW14B
19/19

Photo de: Williams

Charger le lecteur audio

Cliquez sur les flèches ci-dessus ou utilisez celles de votre clavier pour passer d'une photo à l'autre.

Avant l'avènement des dominations Ferrari/Michael Schumacher dans les années 2000, Red Bull/Sebastian Vettel et Mercedes/Lewis Hamilton dans les années 2010, l'une des saisons de référence en matière d'hégémonie d'un homme et de sa machine fut l'année 1992. Avec huit succès et neuf podiums en 10 Grands Prix sur 16 au total, Nigel Mansell s'était ouvert, au volant d'une Williams FW14B extraordinaire d'ingéniosité, les portes du sacre mondial dès le mois d'août, cinq courses avant le terme de la saison.

Et ce fut chose faite puisqu'en signant la seconde place de la 11e manche de la campagne, en Hongrie, il avait été sacré, à 39 ans, Champion du monde de F1, lui qui avait longtemps couru après cet honneur. Si cette saison de domination a autant marqué, c'est aussi par sa voiture donc, véritable sommet de la technologie de l'époque et à bien des égards, de toute l'Histoire de la discipline : conçue par Patrick Head et Adrian Newey, elle embarquait entre autres une boîte de vitesses semi-automatique, une suspension active, ainsi que des systèmes de contrôle de traction et d'anti-blocage des freins.

Trente ans plus tard, à l'occasion du Festival of Speed de Goodwood 2022, Nigel Mansell, qui a pour l'occasion arboré sa légendaire moustache, a retrouvé sa vieille compagne et clôturer le célèbre événement par une parade dans la fameuse montée. "Je suis incroyablement honoré d'être ici à Goodwood l'année de l'anniversaire [de mon titre] et non seulement de revoir cette voiture, mais de faire le voyage jusqu'à cette colline a été un moment très spécial pour Williams et moi-même", a déclaré le Britannique.

"Je suis ravi d'être ici avec l'équipe, et c'était génial de revenir au volant de cette voiture de course exceptionnelle. Cela a été un moment très émouvant de piloter devant les fans du monde entier et un souvenir que je vais chérir."

Parmi les records fixés par l'alliance entre Mansell et la FW14B, celui (qui tient toujours) le record du pourcentage de pole positions réalisées en une seule saison par un même pilote figure en bonne place des plus révélateurs de la symbiose entre homme et machine. Le Britannique avait en effet réalisé seul 14 poles sur les 16 GP, soit une réussite de 87,5%. Et en valeur absolue, il faudra une saison de 19 courses, en 2011, pour que Vettel fasse aussi bien et dépasse dépasse ce nombre (15 poles) ; il est à ce jour le seul à l'avoir fait.

Les neuf victoires au total remportées par Mansell cette année-là ont longtemps constitué un record, mais il a été depuis battu à 11 reprises depuis 2002. Au total, durant sa longue carrière en F1, Mansell a remporté 31 succès et est monté sur un total de 59 podiums ; après son titre 1992, il a glané la couronne en CART (ancêtre de l'IndyCar) en 1993.

C'est la branche "Heritage" de Williams qui s'occupe de maintenir en état les bolides historiques du constructeur et qui s'occupait de son exploitation à Goodwood. Quatre Williams étaient d'ailleurs présentes : outre la FW14B, la FW44 de 2022, la FW18 du titre 1996 de Damon Hill et la FW19 du titre 1997 de Jacques Villeneuve étaient exposées.

Il faut noter que Mansell a également eu l'occasion de piloter deux autres F1 à Goodwood avec une Ferrari contemporaine de son époque, qui n'a pourtant jamais couru en compétition puisqu'il s'agit de la 639, qui a servi de base pour préparer la 640 de 1989. C'est la première voiture de Formule 1 jamais construite avec une transmission à palettes et, en plus de cela, elle a été un banc d'essai pour le V12 atmosphérique après la fin de l'ère du turbo des années 1980. Il a aussi pris le volant de la Lotus 25, voiture qui a participé aux titres mondiaux de Jim Clark en 1963 et 1965.

Cliquez sur les flèches ci-dessous ou utilisez celles de votre clavier pour passer d'une photo à l'autre.

Nigel Mansell, Ferrari
Nigel Mansell, Ferrari
1/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Ferrari
Nigel Mansell, Ferrari
2/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Ferrari
Nigel Mansell, Ferrari
3/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Ferrari 639
Nigel Mansell, Ferrari 639
4/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Ferrari 639
Nigel Mansell, Ferrari 639
5/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Ferrari 639
Nigel Mansell, Ferrari 639
6/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Ferrari 639
Nigel Mansell, Ferrari 639
7/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Lotus 25
Nigel Mansell, Lotus 25
8/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Lotus 25
Nigel Mansell, Lotus 25
9/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

Nigel Mansell, Lotus 25
Nigel Mansell, Lotus 25
10/10

Photo de: JEP / Motorsport Images

Lire aussi :

partages
commentaires
Aston Martin prêt à se lier à Vettel sur le long terme
Article précédent

Aston Martin prêt à se lier à Vettel sur le long terme

Article suivant

Ocon : Alpine a "plus progressé que beaucoup d'équipes"

Ocon : Alpine a "plus progressé que beaucoup d'équipes"