Chilton bat le record de Goodwood avec une voiture électrique

Max Chilton, ancien pilote de Formule 1, a battu le record officiel de la course de côte de Goodwood au volant de la McMurtry Spéirling, une voiture électrique munie de deux ventilateurs.

Charger le lecteur audio

Le 20 juin 1999, un jeune Nick Heidfeld signait au volant de la McLaren MP4/13 de Formule 1 le record de officiel de la course de côte de Goodwood, durant le célèbre festival de vitesse où défilent les plus belles voitures de la planète, avec un temps de 41,6 secondes.

Et puisqu'il a été décidé de ne plus comptabiliser les chronos des F1 dès lors pour des raisons de sécurité, celui de Heidfeld est longtemps resté au sommet de la feuille des temps. Vingt-trois ans pour être plus précis. Mais ce week-end, un ancien pilote de la catégorie reine, Max Chilton, a pu battre cette marque.

Avec un temps de 39 secondes et huit centièmes, le Britannique a non seulement battu Heidfeld mais aussi Romain Dumas, qui avait roulé en 39,9 secondes avec la Volkswagen ID.R électrique lors de l'édition 2019, non comptabilisé néanmoins puisque le temps avait été établi en qualifications.

"Je n'aurais jamais pensé que ça allait arriver", a commenté Chilton. "Si quelqu'un avait dit : 'Un jour, tu battras chaque personne ayant monté cette colline', je ne l'aurais pas cru. C'est un vrai honneur. Je n'ai pas dormi cette nuit, je n'ai pu avoir qu'une heure de sommeil parce que j'étais très stressé. Mais comme on dit, la pression fait des diamants !"

Max Chilton au volant de la McMurtry Spéirling.

Max Chilton au volant de la McMurtry Spéirling.

Comment, ou plutôt avec quelle voiture, Chilton a pu réaliser une telle performance ? La réponse : McMurtry Spéirling. Beaucoup comparent cette machine à une Batmobile miniature en raison de ses dimensions (3,2 mètres de long, 1,5 mètre de large, 1 mètre de haut) et de son look agressif.

La machine entièrement électrique pèse moins d'une tonne et a un rapport poids/puissance de 1 ch/kg. Ainsi, les 100 premiers mètres de la montée de Goodwood ont pu être avalés en 3,51 secondes. Mais Chilton n'était pas uniquement rapide en ligne droite, puisque les 2000 kg d'appui instantané offerts par les deux ventilateurs situés à l'arrière lui permettaient de prendre les virages à vive allure. Le système n'est pas sans rappeler celui la Brabham BT46B, qui n'a pris part qu'à un Grand Prix de F1 dans les années 1970 avant d'être mise au garage indéfiniment. 

La performance de Chilton lui a valu les félicitations du duc de Richmond, fondateur du festival de Goodwood, de Dumas et de Heidfeld.

Lire aussi :

partages
commentaires
30 ans après, Nigel Mansell a retrouvé la Williams FW14B
Article précédent

30 ans après, Nigel Mansell a retrouvé la Williams FW14B

Article suivant

Vettel va piloter la Williams de 1992 avec du carburant neutre

Vettel va piloter la Williams de 1992 avec du carburant neutre