La FIA valide les mesures de sécurité sur la Nordschleife

La FIA a donné son feu vert aux mesures prises par les dirigeants du circuit de la Nordschleife du Nürburgring pour améliorer la sécurité suite à l’accident de Jann Mardenborough en mars dernier.

La Nissan GT-R du pilote britannique était sortie de la route à Flugplatz lors d’une manche de VLN, avant de s’envoler dans une zone spectateurs, causant la mort de l’un d’entre eux. Des limitations de vitesse avaient par la suite été instaurées dans certaines zones du circuit.

Les nouvelles mesures prises par Capricorn Nürburgring GmbH, la société gérant le tracé de l’Eifel, portent principalement sur l’ajout de rails de sécurité dans plusieurs secteurs du circuit (Döttinger Höhe, Antoniusbuche, Stefan Bellof, Metzgesfeld et Hocheichen), un resurfaçage au secteur Flugplatz, lieu de l’accident de Mardenborough, mais également Quiddelbacher Höhe.

A Schwedenkreuz, une barrière sera installée sur le bord de la piste et une zone interdite aux spectateurs sera instaurée.

Le caractère unique de la Nordschleife sera toutefois préservé.

Carsten Schumacher, directeur de Capricorn Nürburgring GmbH, gérant du circuit du Nürburgring.

"Si le temps le permet, nous allons démarrer les travaux à la mi-novembre, et nous espérons qu’ils soient achevés pour le mois de mars", a déclaré Carsten Schumacher, directeur de Capricorn Nürburgring GmbH. "Avec ces mesures, nous pourrons renouveler notre licence d’exploitation de la piste pour trois années de plus, une fois que ces changements seront effectifs, et lever les limitations de vitesse instaurées cette année dès le début de la saison 2016".

"Le caractère unique de la Nordschleife sera toutefois préservé", poursuit-il. "En plus de notre série de mesures de sécurité, le Nürburgring a convenu d’un plan sur trois ans avec la FIA pour moderniser encore davantage la Nordschleife d’ici 2019". 

A propos de cet article
Séries VLN
Type d'article Actualités
Tags fia, nordschleife, nurburgring, sécurité