Beitske Visser souhaite courir en W Series

partages
commentaires
Beitske Visser souhaite courir en W Series
Par : Benjamin Vinel
12 oct. 2018 à 17:25

Le nouveau championnat W Series, exclusivement féminin, suscite déjà l'intérêt des pilotes. Beitske Visser est la première à déclarer son intention d'y courir en 2019.

La première saison de W Series rassemblera 18 à 20 femmes, qui n'auront aucun budget à apporter mais seront triées sur le volet en fonction de leur talent et de leur potentiel par un jury composé notamment de David Coulthard et d'Adrian Newey. Les courses auront lieu en Europe avec des Formule 3 développant 270 ch.

Lire aussi :

Beitske Visser fait partie des femmes qui se sont illustrées en monoplace ces dernières années : elle a couru en Formule Renault 3.5 puis Formule V8 3.5 de 2014 à 2016 avec deux top 5 à la clé, a fait deux piges en GP3 ainsi que des essais en GP2, et se déclare intéressée par ce nouveau concept. La Néerlandaise de 23 ans, qui a gagné deux courses de GT4 European Series avec BMW cette année, devra toutefois espérer que les calendriers soient compatibles.

"Je trouve certainement ce projet intéressant", déclare Visser à Motorsport.com. "Je discute aussi avec BMW pour l'an prochain. J'ai un contrat avec eux, donc je dois d'abord attendre de voir ce qu'ils prévoient pour moi. Après ça, il faudra comparer les calendriers pour voir si cela convient."

#60 Securtal Sorg Rennsport BMW M4 GT4: Dirk Adorf, Tom Coronel, Beitske Visser, Nico Menzel

#60 Securtal Sorg Rennsport BMW M4 GT4: Dirk Adorf, Tom Coronel, Beitske Visser, Nico Menzel

Photo de: Alexander Trienitz

Beitske Visser

Beitske Visser

Photo de: BMW Motorsport

W Series a soulevé un certain enthousiasme mais aussi de nombreuses critiques. Les femmes pilotes notamment sont particulièrement divisées, Pippa Mann et Sophia Flörsch n'appréciant pas ce qu'elles considèrent comme une sorte de ségrégation. Visser, en revanche, n'adhère pas à leur point de vue.

"Je crois à 100% que les hommes et les femmes peuvent courir les uns contre les autres", poursuit l'ancienne protégée de Red Bull. "Je ne serais pas favorable à un tel championnat si l'idée était d'avoir une version féminine de la Formule 1. Si l'idée était que les hommes et les femmes ne sont pas capables de courir les uns contre les autres, j'y serais catégoriquement opposée."

"Cependant, dans ce championnat, il s'agit plutôt de donner à plus de femmes l'opportunité de piloter des monoplaces afin qu'elles puissent rejoindre d'autres compétitions et atteindre un niveau plus élevé en sport automobile. De plus, en même temps que ce championnat, on peut aussi courir ailleurs. Il s'agit donc davantage de donner à plus de femmes cette opportunité que de véritablement séparer les hommes et les femmes."

Beitske Visser, Teo Martin Motorsport

Beitske Visser, Teo Martin Motorsport

Photo de: Formula V8 3.5

Beitske Visser

Beitske Visser

Photo de: DPPI

Lorsque nous lui demandons si W Series peut véritablement aider les femmes à atteindre la Formule 1, Visser, qui en rêve encore, répond : "Le fait est que l'on va donner à 18 femmes l'opportunité de piloter des monoplaces. Je ne pense pas que nous ayons jamais vu une année avec tant de femmes en monoplace."

Pour celle qui a participé à près de 50 courses avec la Dallara T12 de F3.5, qui développait 530 ch, revenir à un bolide bien moins puissant ne serait pas décevant : "Je ne vois ça que comme une opportunité de piloter davantage. Si c'était possible, je courrais 365 jours par an !"

Calderón ne participera pas

Quant à Tatiana Calderón, qui est la plus expérimentée des femmes actuellement présentes en formules de promotion – avec six saisons en F3 Europe et en GP3 réunis –, bien qu'ayant apporté son soutien à W Series, elle ne souhaite pas y courir.

"En tant que pilote, on ne peut aucunement s'opposer à un championnat qui soutient à ce point le sport que nous aimons, mais ce n'est pas un championnat dans lequel j'envisagerai de courir", indique la Colombienne à Motorsport.com.

Propos recueillis par Erwin Jaeggi et Sergio Lillo

Prochain article W Series
W Series dévoile son calendrier 2019

Article précédent

W Series dévoile son calendrier 2019

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries W Series
Pilotes Tatiana Calderon , Beitske Visser
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités