Coulthard : W Series est le changement dont les femmes ont besoin

partages
commentaires
Coulthard : W Series est le changement dont les femmes ont besoin
Par : Benjamin Vinel
11 oct. 2018 à 16:00

Le nouveau championnat réservé aux femmes, W Series, ne fait pas l'unanimité, mais est soutenu par de grands noms du sport automobile. Parmi eux, David Coulthard, qui prend sa défense.

Coulthard fait partie des juges de W Series aux côtés d'Adrian Newey notamment, et aura pour rôle d'évaluer les candidates à ce championnat auquel l'accès est gratuit pour en sélectionner 18 à 20 selon leur talent et leur potentiel.

Les heureuses élues pourront s'affronter sur les circuits européens au volant d'une monoplace de Formule 3 développant 270 ch et auront l'opportunité de remporter des primes financières, notamment 500'000 $ (environ 435'000 €) pour la Championne.

Lire aussi :

Approuvé avec enthousiasme par certains, critiqué vigoureusement par d'autres, W Series fait débat. Selon Coulthard, le fait que les femmes peinent encore, à ce jour, à gravir les échelons des formules de promotion justifie de lancer un projet innovant.

"Pour citer l'ancien directeur de McLaren Martin Whitmarsh, si l'on veut un résultat fondamentalement différent, il faut un procédé fondamentalement différent également", déclare Coulthard pour Motorsport.com. "W Series est une grande nouveauté dans ce qui n'a clairement pas fonctionné pour mener les talents féminins au plus haut niveau possible. Ce que nous allons établir avec W, c'est qui est la meilleure femme sur l'ensemble de ce championnat. Cela va sans aucun doute lui donner un profil et une reconnaissance plus élevés."

"Il y en a qui sont négatifs, mais montrez-moi ce que fait n'importe qui d'autre pour essayer de créer du changement positif et des opportunités positives. C'est un nouveau processus qui créera des opportunités. Cela leur permettra-t-il de se développer ? Absolument. Parce que c'est une approche plus structurée de leur développement, et c'est une source d'inspiration pour les petites filles qui voient quelqu'un gagner et se disent : 'je veux faire pareil'."

Participants
Susie Wolff
Participants au Kart

L'Écossais salue l'initiative de Susie Wolff, qui a fondé l'association Dare to be Different promouvant les sports mécaniques auprès des jeunes filles (voir photos ci-dessus), mais selon lui, cet effort ne portera ses fruits qu'à long terme. W Series, en revanche, vise un impact beaucoup plus prompt.

"[W Series] aide celles qui sont prêtes et déjà engagées en sport auto, comme Tatiana [Calderón] et les gens comme ça. J'ai eu cette conversation avec Susie Wolff, qui a ce grand soutien de la FIA pour agir aux racines du sport. Mais combien de temps cela va-t-il prendre ? Cinq ans ? Dix ans ? En termes de sport auto, cela va prendre une génération."

"De notre côté, nous ne voulons pas attendre une génération, mais nous accueillons la génération actuelle de femmes pilotes. Nous apportons une solution maintenant, et le timing est parfait."

Lorsqu'il lui est demandé s'il croit qu'une femme peut avoir du succès en F1, Coulthard répond : "Oui. Je ne sais simplement pas à quel niveau. La référence actuelle, c'est Lewis [Hamilton]. Peuvent-elles être aussi bonnes que Lewis ? Je ne sais pas. Ce que je sais, c'est qu'il y a beaucoup d'hommes qui ne sont pas aussi bons que Lewis. Mais si nous ne créons pas une plateforme qui puisse donner une opportunité d'accélérer cet accès [à la F1], alors rien ne va changer."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Prochain article W Series
W Series : un "excellent tremplin" ou le "Championnat des Ménagères" ?

Article précédent

W Series : un "excellent tremplin" ou le "Championnat des Ménagères" ?

Article suivant

W Series dévoile son calendrier 2019

W Series dévoile son calendrier 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries W Series
Pilotes David Coulthard
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités