2016 - Porsche et Audi réduisent la voilure, des pilotes sur le carreau

En présentant sa nouvelle R18 pour 2016, Audi n'a pas forcément annoncé que des bonnes nouvelles...

Cette année, Porsche et Audi avaient engagé trois prototypes aux 24 Heures du Mans. Une tradition dans le clan de la marque aux anneaux, logiquement imitée par sa marque cousine. Une logique sportive à laquelle on opposait le choix tenace de Toyota de résister à la tentation d'une troisième voiture pour défendre sur un même pied d'égalité ses chances mancelles. 

L'an prochain, cette équité entre les trois constructeurs majeurs du LMP1 sera de mise, mais avec un plan de restriction qui s'impose aux deux marques du groupe Volkswagen. Il faut y ajouter le fait que Nissan, quatrième constructeur engagé dans la catégorie, devrait également ne présenter que deux prototypes au Mans. On ne peut évidemment pas s'empêcher de penser que le scandale du Dieselgate est passé par là pour frapper de plein fouet les deux programmes sportifs des marques du groupe VW. 

D'un commun accord, Porsche et Audi ont donc décidé de n'aligner que deux prototypes l'année prochaine, y compris au Mans. "Dans l'intérêt d'une efficacité maximale des coûts, Audi et sa marque sœur, Porsche, ont toutes les deux trouvé un accord pour courir les 24 Heures du Mans, pinacle de la saison du WEC, avec seulement deux et non trois de leurs voitures les plus récentes", fait savoir un communiqué. 

La conséquence est importante sur les équipages des deux marques et va laisser des pilotes sur le bord de la route. Audi a d'ores et déjà confirmé ses équipages réguliers, ce qui signifie que Marco Bonanomi, René Rast et Filipe Albuquerque ne piloteront pas pour la marque aux anneaux au Mans l'an prochain. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC , 24 heures du Mans
Événement Présentation de l'Audi R18 2016
Équipes Porsche Team , Team Joest
Type d'article Actualités
Tags presentation, saison 2016