Accrochages, rififi et polémique en LMP2 à Fuji !

Indéniablement, le spectacle était au rendez-vous à tous les échelons dimanche à Fuji. 

Accrochages, rififi et polémique en LMP2 à Fuji !
#26 G-Drive Racing Ligier JS P2: Roman Rusinov, Julien Canal, Sam Bird
Podium LMP2 : le vainqueur de classe #47 KCMG ORECA 05 : Richard Bradley
#28 G-Drive Racing Ligier JS P2: Gustavo Yacaman
#47 KCMG ORECA 05: Matthew Howson, Richard Bradley, Nick Tandy
#28 G-Drive Racing Ligier JS P2: Gustavo Yacaman
#47 KCMG ORECA 05: Matthew Howson, Richard Bradley, Nicolas Lapierre
Le garage KCMG
Roman Rusinov, G-Drive Racing
#26 G-Drive Racing Ligier JS P2: Roman Rusinov, Julien Canal, Sam Bird
#28 G-Drive Racing Ligier JS P2 : Ricardo Gonzalez, Pipo Derani, Gustavo Yacaman

Pour la sixième manche du WEC, il y a eu de l’action en piste avec de nombreuses passes d'armes. Si le mano a mano entre Mark Webber et Marcel Fässler a impressionné en LMP1, la bagarre a également fait rage en LMP2. Non sans créer la polémique !

Après avoir perdu la tête de la catégorie lors d’un duel âpre face à la G-Drive de Roman Rusinov, KCMG a tenté de refaire son retard avec Richard Bradley à bord de son ORECA 05. A la lutte pour la troisième place, il a alors trouvé sur sa route l’autre Ligier du G-Drive Racing, confiée aux mains de Gustavo Yacaman. Là aussi, le duel a été très musclé. A tel point que KCMG a tout perdu, lorsque Yacaman a heurté Bradley par l’arrière, envoyant l’ORECA et son leadership au championnat dans le décor. 

Vidéo : L'accrochage entre Bradley et Yacaman

La manœuvre fait d’autant plus parler que pendant ce temps, la voiture sœur du G-Drive Racing s’est imposée, permettant au trio Rusinov-Bird-Canal de prendre les commandes du championnat LMP2 à deux manches de son terme, avec 12 longueurs d’avance sur Bradley et Howson. 

Revirement de situation

Après la course, Bradley a reçu une réprimande des commissaires sportifs, ces derniers considérant qu’il avait freiné trop tôt pour défendre sa position, menant à sa propre perte. Mais quelques heures plus tard, revirement de situation : la réprimande a été suspendue et une enquête approfondie confiée à la FIA pour les prochains jours. 

KCMG a en effet fourni les données de télémétrie de son prototype n°47, démontrant que Bradley appuyait à fond sur l’accélérateur lorsqu’il a été heurté à l’arrière par Yacaman. 

"Les délégués techniques ont récupéré les données fournies par KCMG pour de nouvelles investigations, et prépareront un rapport pour les commissaires pour la prochaine épreuve du WEC", a communiqué la FIA. "Les concurrents sont d’accord avec cette proposition"

Réagissant à l’incident après la course, Yacaman a affirmé que "Bradley était très agressif dans sa manière de défendre" sa position. "Avant l’incident final, j’ai eu quelques touchettes avec lui", a-t-il ajouté. "C’est dommage que ce soit arrivé, car aucun pilote ne veut en pousser un autre dans le mur ; ça n’a jamais été mon intention."

partages
commentaires
Patrick Dempsey victorieux - "C'est un grand jour"

Article précédent

Patrick Dempsey victorieux - "C'est un grand jour"

Article suivant

Porsche a joué la carte des consignes d'équipe à Fuji

Porsche a joué la carte des consignes d'équipe à Fuji
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021