AF Corse Ferrari ravi de sa première ligne en GT

Les deux F458 Italia de la structure officielle ont signé les deux meilleurs temps de la catégorie LM GTE Pro à Fuji, celle de James Calado et Davide Rigon décrochant la pole position de la catégorie.

AF Corse Ferrari ravi de sa première ligne en GT
#71 AF Corse Ferrari 458 GTE: Davide Rigon, James Calado
#71 AF Corse Ferrari 458 GTE: Davide Rigon, James Calado
#99 Aston Martin Racing V8 Aston Martin Vantage GTE : Fernando Rees, Alex MacDowall, Richie Stanaway
#92 Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR: Frédéric Makowiecki, Patrick Pilet
#92 Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR: Frédéric Makowiecki, Patrick Pilet
#72 SMP Racing Ferrari 458 GTE : Andrea Bertolini, Viktor Shaitar, Alexey Basov

Les deux hommes ont signé leur première pole de la saison, avec un chrono de 1’38’’295 pris sur la moyenne de leur meilleur tour respectif. Ce fut assez pour battre celui de l’équipage leader de la formation italienne, Gianmaria Bruni et Toni Vilander, les champions en titre de la catégorie, et deuxième des qualifications LM GTE Pro à 0.108 seconde de leurs équipiers. Si Rigon et Calado occupent le deuxième rang au championnat pilotes en GT, Ferrari occupe la tête du classement des constructeurs de la catégorie, pour deux petits points devant Porsche. Cette pole position est ainsi un signal fort.

"Je suis ravi", soufflait Davide Rigon à sa descente de voiture. "Notre première pole position, et nous sommes comblés. Même la deuxième place aurait été bien pour nous, car le plus important était d'être présents près de nos équipiers. Lors des EL3, la voiture était bien mais nous n'avons pas pu signé de temps. Les choses ont changé en qualifications et notre 458 était vraiment rapide. C'est vraiment spécial pour nous et pour Ferrari, mais les choses sérieuses seront pour la course".

La partie la plus dure est à venir, avec la course.

James Calado.

"Je suis vraiment très heureux pour l'équipe, et pour Ferrari", renchérissait James Calado. "Nous décrochons les deux premières places, c'est positif en vue du championnat constructeurs, qui est notre objectif principal. Davide et moi progressons beaucoup cette saison, et cette pole position est le résultat de nos progrès. La partie la plus dure est à venir, avec la course. Nous espérons décrocher des points importants pour les différents championnats, et avoir quelque chose à célébrer à l'issue de la journée. Malgré tout, nous espérons surtout qu'il ne pleuve pas demain, ou au moins pas de manière torrentielle".

Larbre perd sa pole position en GTE Am

Toujours rapide en qualifications, même si la finition en course est toujours un vrai problème, Aston Martin place la Vantage V8 de Alex McDowall et Fernando Rees en troisième position, devant les deux Porsche 911 RSR officielles, qui se positionnent aux 4e et 5e rangs.

En GTE-Am, la Corvette C7.R du Larbre Competition avait signé le meilleur temps, avec Paolo Ruberti et Gianluca Roda (1’39’’901), mais l'équipe de Jack Leconte s'est vu retirer son temps à l'issue de la séance, pour non conformité technique. 

Un déclassement qui profitait à la Ferrari F458 SMP Racing de Aleksey Basov, Victor Shaytar et Andrea Bertolini, les leaders du classement général de la catégorie, qui en profitent ainsi pour reprendre encore un peu d'avance au classement.

partages
Six pole positions et six doublés, Porsche dévore tout en qualifications !

Article précédent

Six pole positions et six doublés, Porsche dévore tout en qualifications !

Article suivant

H+2 - La pluie met Porsche en difficulté, Audi leader

H+2 - La pluie met Porsche en difficulté, Audi leader
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021