Alpine dévoile sa LMP1 pour le WEC 2021

Alpine a levé le voile sur son prototype pour la saison 2021 du Championnat du monde d'Endurance, l'A480.

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
1/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
2/32

Photo de: Alpine

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1
3/32

Photo de: Alpine

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1
4/32

Photo de: Alpine

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1
5/32

Photo de: Alpine

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1
6/32

Photo de: Alpine

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1
7/32

Photo de: Alpine

Gros plan sur l'Alpine A480 LMP1

Gros plan sur l'Alpine A480 LMP1
8/32

Photo de: Alpine

Gros plan sur l'Alpine A480 LMP1

Gros plan sur l'Alpine A480 LMP1
9/32

Photo de: Alpine

Gros plan sur l'Alpine A480 LMP1

Gros plan sur l'Alpine A480 LMP1
10/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
11/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
12/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
13/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
14/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
15/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
16/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
17/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
18/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
19/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
20/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
21/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
22/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
23/32

Photo de: Alpine

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1

André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere avec l'Alpine A480 LMP1
24/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
25/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
26/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
27/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
28/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
29/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
30/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
31/32

Photo de: Alpine

Alpine A480 LMP1

Alpine A480 LMP1
32/32

Photo de: Alpine

Deux mois après Toyota, c'est au tour d'Alpine de présenter son nouveau bolide pour la saison 2021 du Championnat du monde d'Endurance. Mais contrairement au constructeur japonais et à Glickenhaus, qui engageront deux voitures chacun dans la nouvelle catégorie Hypercar, Alpine dispose d'une Rebellion R-13 rebadgée : les prototypes respectant l'ancienne réglementation LMP1 demeurent autorisés cette année en WEC, mais devraient être ralentis par une Balance de Performance, car les Hypercars seront plus lentes.

"La voiture est bâtie sur la base d'un châssis en carbone fourni par l'entreprise ORECA ; le groupe propulseur consiste d'un moteur V8 4.5l fourni par Gibson, couplé par une boîte de vitesses Xtrac à six vitesses", détaille Philippe Sinault, directeur de l'Alpine Endurance Team. "La puissance est supérieure à 600 ch, et le poids est d'environ 900 kg. Ces deux dernières caractéristiques seront modifiées selon la Balance de Performance établie par la FIA et l'ACO pour garantir le spectacle en piste en limitant la différence de performance entre les voitures dans la catégorie Hypercar."

Lire aussi :

2021 est une année importante pour Alpine, le groupe Renault ayant rebaptisé son écurie de Formule 1 du nom de sa marque sportive, tandis que l'écurie exploitée par Signatech en WEC débarque dans la catégorie reine. Cette A480, qui a la même livrée que celle de l'A521 en Formule 1, sera pilotée par deux pilotes qui se sont déjà imposés au Mans à plusieurs reprises avec Alpine en LMP2 (et ont même remporté le titre) : André Negrão et le vétéran Nicolas Lapierre. Ils sont rejoints par Matthieu Vaxiviere, qui a désormais une certaine expérience en Endurance, ayant participé aux quatre dernières éditions des 24 Heures du Mans avec TDS Racing puis Panis Racing. Ce seront toutefois les premiers pas de Negrão et de Vaxiviere en catégorie reine.

"Notre ambition est claire : nous allons viser le podium à chaque course", déclare Sinault sans détour. "Pour atteindre cet objectif, nous compterons aussi sur nos trois pilotes : Nicolas Lapierre, André Negrão et notre nouvelle recrue, Matthieu Vaxiviere. Nous avons l'un des meilleurs line-ups, aux profils complémentaires, tous avec une solide expérience en Endurance et une capacité à bien travailler ensemble au bénéfice de l'équipe." Vaxiviere, d'après Sinault, s'est en tout cas bien intégré à l'écurie lors des essais menés à Motorland Aragón en février dernier.

partages
commentaires
Testez l'accès gratuit Motorsport PRIME sans pub 30 jours

Article précédent

Testez l'accès gratuit Motorsport PRIME sans pub 30 jours

Article suivant

Marcel Fässler annonce sa retraite

Marcel Fässler annonce sa retraite
Charger les commentaires
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021