Alpine présente officiellement l'A470 et vise la victoire

Alpine a profité de son show-room flambant neuf à Boulogne-Billancourt pour dévoiler le programme de l’équipe Signatech Alpine Matmut en Championnat du monde d’Endurance FIA WEC.

Alpine présente officiellement l'A470 et vise la victoire
Présentation de la Signatech Alpine A470

C'est donc aux côtés de l'Alpine A460, Championne du monde en titre, que la nouvelle A470 a fait officiellement son apparition, non loin de là où trône fièrement la nouvelle A110 qui fut présentée pour la première fois aux yeux du monde à l'occasion du dernier Salon de Genève. Après une saison 2016 flamboyante grâce à des victoires à Spa-Francorchamps, aux 24 Heures du Mans, au Nürburgring et à Austin, les Bleus dévoilent leur nouvel atout avec une voiture encore plus rapide et très certainement encore capable d'aller décrocher les titres mondiaux en LMP2.

Michael Van der Sande, directeur général d’Alpine, annonce : "Pour cette année de lancement commercial de l’Alpine A110 et après la magnifique saison 2016, nous attendons que les succès de Signatech Alpine Matmut en Endurance soient un soutien important de notre stratégie marketing. L’A110 porte, en effet, l’ADN d’Alpine où la compétition a une place de choix."

Pour la saison 2017, la catégorie LMP2, dont fait partie Alpine, a fait l'objet de profondes mutations. Au programme donc, nouveau règlement technique, et surtout, une nouvelle génération de voitures bien plus performantes. La FIA a homologué quatre châssis et un motoriste unique pour cette saison. Les Alpine A470 seront donc propulsées par des moteurs V8 de 600 chevaux fournis par Gibson Technology.

Avec dix voitures engagées pour le Championnat du monde, on l'aura compris, la catégorie LMP2 n'aura jamais été aussi disputée – notamment grâce à l'uniformité des technologies où l'expérience et le talent des pilotes et des équipes d'exploitation feront la différence.

Deux équipes, un objectif

Pour continuer sur la même lancée que la saison 2016, l'équipe Signatech Alpine Matmut pourra compter cette saison sur non pas six mais sept pilotes. Sur l'Alpine n°36, nous retrouvons donc deux pilotes déjà connus chez les Bleus avec Nicolas Lapierre et Gustavo Menezes. Le Français n'aura d'ailleurs pas d'autre choix que de gagner, comme a longuement insisté Philippe Sinault, directeur de Signatech Alpine, suite à l'engagement de ce dernier avec Toyota en catégorie LMP1-H pour les 6 Heures WEC de Spa-Francorchamps et les 24 Heures du Mans. Ils seront associés à un nouveau venu, le Britannique Matt Rao.

Pour pallier l'absence de Nicolas Lapierre à l'occasion de deux épreuves importantes du calendrier, c'est Romain Dumas, double Champion du monde LMP1 en titre et double vainqueur des 24 Heures du Mans, qui le remplacera. Dumas apportera bien entendu toute son expérience acquise avec Porsche pour faire gagner Alpine. Celui-ci s'attend d'ailleurs à de belles prouesses de la part de la voiture qui gagnerait entre huit et dix secondes par rapport à l'année passée sur la piste des 24 Heures du Mans.

Le deuxième équipage qui officiera au sein de l'A470 n°35 ne manque pas d'allure non plus avec la présence de Nelson Pantiatici pour la cinquième année consécutive. Il retrouvera Pierre Ragues, de retour chez Alpine après une saison 2013 ponctuée du titre ELMS, et le Brésilien André Negrão, un pilote issu des monoplaces et plus particulièrement des GP2 Series.

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut, s'est montré confiant à l'approche de cette saison : "Après un hiver studieux, nous disposons de deux très belles voitures, à la qualité de finition remarquable. Comme l’an passé, nous allons devoir reprendre une bonne partie du travail d’exploitation, mais nous serons cette fois sur un pied d’égalité avec nos concurrents."

"Lorsque Nicolas Lapierre nous a fait part de l’opportunité de viser la victoire absolue aux 24 Heures du Mans, nous n’avons pas hésité à le libérer. Il fallait dès lors lui trouver un remplaçant à la hauteur. Je pense que Romain Dumas constitue le rêve de toute équipe d’endurance !"

"Nous sommes ravis de poursuivre avec Gustavo Menezes et Nelson Panciatici, de retrouver Pierre Ragues et d’accueillir Matt Rao et André Negrão. Après une magnifique saison 2016 avec Alpine, Stéphane Richelmi a saisi une belle opportunité pour rouler en GT avec un top team et nous lui souhaitons la même réussite. Pour ce Championnat du monde 2017, nous pourrons compter sur deux équipages très motivés pour faire briller les couleurs Alpine !"

Les deux voitures seront à suivre à l'occasion du prologue officiel qui aura lieu à Monza les 1er et 2 avril prochain et que vous pourrez suivre en intégralité sur Motorsport.com.

Présentation de la Signatech Alpine A470
Présentation de la Signatech Alpine A470
1/17

Photo de: Yann Lethuillier

Présentation de la Signatech Alpine A470
Présentation de la Signatech Alpine A470
2/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
3/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
4/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
5/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
6/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
7/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
8/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
9/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
10/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
11/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
12/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
13/17

Photo de: Yann Lethuillier

La Signatech Alpine A470
La Signatech Alpine A470
14/17

Photo de: Yann Lethuillier

Romain Dumas, Signatech Alpine
Romain Dumas, Signatech Alpine
15/17

Photo de: Yann Lethuillier

Présentation de la Signatech Alpine A470
Présentation de la Signatech Alpine A470
16/17

Photo de: Yann Lethuillier

Présentation de la Signatech Alpine A470
Présentation de la Signatech Alpine A470
17/17

Photo de: Yann Lethuillier

partages
commentaires
La Porsche 919 Hybrid 2017 photographiée au Castellet
Article précédent

La Porsche 919 Hybrid 2017 photographiée au Castellet

Article suivant

Vitaly Petrov proche d'un volant chez Manor en LMP2

Vitaly Petrov proche d'un volant chez Manor en LMP2
Charger les commentaires
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021