WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
1 jour

Aston Martin planche sur quatre Valkyrie en WEC et au Mans

partages
commentaires
Aston Martin planche sur quatre Valkyrie en WEC et au Mans
Par :
13 sept. 2019 à 12:15

Le programme Hypercar encore en cours d'élaboration par Aston Martin viserait à engager pas moins de quatre Valkyrie en WEC et aux 24 Heures du Mans à partir de 2021.

Le retour d'Aston Martin au plus haut niveau de l'Endurance pourrait se traduire en 2020-2021 par la présence de quatre hypercars Valkyrie réparties en deux équipes sur la grille du FIA WEC ainsi qu'aux 24 Heures du Mans. D'après les informations de Motorsport.com, les structures Multimatic et R-Motorsport sont bien placées pour aligner chacune deux autos dans la catégorie qui succédera au LMP1.

Multimatic, qui s'est occupé avec succès du programme Ford GT ces quatre dernières années, est désormais impliqué dans le projet Valkyrie, comme l'a confirmé Andy Palmer, patron d'Aston Martin. Ce dernier n'est pas encore entré dans les détails de cette coopération, mais la société canadienne devrait se charger du développement de la future voiture de course. 

Lire aussi :

Ce vendredi, Aston Martin a annoncé le lancement d'un championnat monotype en Europe – l'Aston Martin Vantage Cup – et en marge de cette présentation, Palmer a confirmé la tendance concernant la mise en place du programme WEC. "Nous travaillerons avec un constructeur qui sait également comment courir", a-t-il martelé. "Il n'y a pas encore d'annonces, mais nous avons une vision claire d'avec qui travailler et de qui sont nos partenaires. Je pense que ce sera annoncé dans les semaines qui viennent. 

Depuis le retrait de Ford, Multimatic n'a cessé de rappeler son désir de relever un nouveau défi. Dans le même temps, la structure R-Motorsport est responsable du programme DTM d'Aston Martin, tout en alignant la Vantage GT3 dans plusieurs championnats, et n'a jamais caché son souhait d'être de l'aventure en WEC et au Mans. 

Reste à connaître les délais et les plans précis d'Aston pour l'avenir, puisque la seule certitude à ce jour est d'avoir au moins deux Valkyrie présentes en compétition lors de la première saison de la nouvelle catégorie. Le constructeur britannique doit encore ficeler un certain nombre de partenariats pour concrétiser l'ensemble du projet, qui pourrait ensuite accoucher sur la fourniture d'autos à des équipes clientes pour les saisons au-delà de 2021. 

Avec Gary Watkins et Tom Errington  

Article suivant
Qualité, arbitrage, éducation : au cœur des contrôles carburant WEC

Article précédent

Qualité, arbitrage, éducation : au cœur des contrôles carburant WEC

Article suivant

La Toyota #7 sera ralentie de 1"4 à Fuji

La Toyota #7 sera ralentie de 1"4 à Fuji
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Tags hypercar
Auteur Basile Davoine