Aston Martin retrouve les sommets à Mexico

Sevrée de victoire depuis Spa l'an passé, l'équipe britannique a survolé les débats en GTE à Mexico. Un succès qui permet en outre au trio Darren Turner, Nicki Thiim et Marco Sørensen d'occuper les trois premières places du championnat.

Aston Martin retrouve les sommets à Mexico
Podium LMGTE Pro : première place Richie Stanaway, Darren Turner, Aston Martin Racing
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Richie Stanaway, Darren Turner
Podium LMGTE Pro : première place Richie Stanaway, Darren Turner, Aston Martin Racing, deuxième place Gianmaria Bruni, James Calado, AF Corse, troisième place Marco Sorensen, Nicki Thiim, Aston Martin Racing
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Richie Stanaway, Darren Turner
Pole position : #95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Marco Sorensen, Nicki Thiim
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Marco Sorensen, Nicki Thiim
Nicki Thiim
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Marco Sorensen, Nicki Thiim

Sur le Nürburgring déjà, les Aston avaient fait montre de leur pointe de vitesse en signant la pole position et la troisième place des qualifications, avant d'être dominées par les deux Ferrari AF Corse lors de la course.

Cette fois, personne n'a pu contester la suprématie des Vantage GTE. En qualifications déjà, les deux Aston s'installaient aux deux premiers rangs, la n°95 de Marco Sørensen et Nicki Thiim décrochant sa deuxième victoire de rang devant la voiture sœur, la n°97 menée par Darren Turner et Richie Stanaway.

Après avoir dominé la course du début à la fin, c'est finalement la n°97 qui s'imposait à l'issue des 6 Heures de Mexico, gérant au mieux les conditions de piste extrêmement changeantes. Turner et Stanaway franchissaient la ligne avec moins de neuf secondes d'avance sur la Ferrari AF Corse n°51, elle-même suivie de très près par l'Aston n°95.

Grâce à cette victoire, la première depuis seize mois en WEC pour Aston Martin Racing, Darren Turner s'emparait en outre de la première place du championnat GTE Pro avec 86 points, le Britannique occupant seul ce rang puisqu'il avait partagé le volant de la n°95 en début de saison avant de passer sur la 97 à partir du Nürburgring.

La fête est totale chez Aston puisque, alors que Nicki Thiim et Marco Sørensen se hissent de leur côté au deuxième rang du championnat avec 83 points, Aston Martin s'empare également de la première place au championnat constructeurs avec 179 points, avec trois points d'avance sur Ferrari.

"Quelle course !", s'enthousiasmait Turner à l'issue de l'épreuve. "Nous avons tout eu. Je crois que le tournant fut lorsque Richie a fait son relais en slicks sur piste humide. Cela nous a vraiment mis dans une bonne position pour la suite de la course. C'est un super résultat pour tout le monde, et surtout pour Dunlop qui a décroché son premier succès en GTE Pro avec nous. Cela nous aide grandement pour le championnat constructeurs, et je pense que nous pourrons aller encore de l'avant pour les courses à venir, avec la confiance d'être en bonne position pour la course au titre".

La belle remontée de Thiim et Sørensen 

Troisièmes, Thiim et Sørensen peuvent regretter un accrochage aux environs des quatre heures de course qui a forcé l'équipage de la n°95 à stopper brièvement pour réparation. Mais les deux pilotes danois ont su produire une belle fin de course pour remonter jusqu'au podium, dans le sillage de la Ferrari de Bruni et Calado.

"Quelle semaine l'équipe a vécu", commente Paul Howarth, le directeur d'Aston Martin Racing. "Dès la toute première séance, l'équipe s'est investie pour atteindre son but, la victoire, et avoir les deux voitures du GTE Pro sur le podium. Bien sûr, un doublé aurait été extraordinaire, mais la n°95 a fait un superbe boulot pour remettre la voiture sur le podium".

"Nous quittons [Mexico] en tant que leaders du championnat, et nous tournons vers Austin avec une grande confiance".

partages
commentaires
La nouvelle Ligier JS P217 bientôt dévoilée

Article précédent

La nouvelle Ligier JS P217 bientôt dévoilée

Article suivant

Toyota sur ses bons appuis avant les 6 Heures d'Austin

Toyota sur ses bons appuis avant les 6 Heures d'Austin
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021