Audi terrasse Porsche au bout du suspense à Silverstone

Il y aura tout eu dans cette première épreuve du WEC 2016, avec à la fois une course à élimination et un duel au sommet, qui s’est dessiné à la mi-course entre Audi et Porsche. 

Audi terrasse Porsche au bout du suspense à Silverstone
Départ, #7 Audi Sport Team Joest Audi R18 : Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer en tête
#35 Baxi DC Racing Alpine A460 - Nissan: David Cheng, Ho-Pin Tung, Nelson Panciatici
#43 RGR Sport by Morand Ligier JSP2 - Nissan : Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque, Bruno Senna
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro : Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#26 G-Drive Racing Oreca 05 - Nissan: Roman Rusinov, Nathanael Berthon, René Rast
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18 : Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#78 KCMG Porsche 911 RSR : Christian Ried, Wolf Henzler, Joël Camathias
#4 ByKolles Racing CLM P1/01 : Simon Trummer, James Rossiter, Oliver Webb
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#44 Manor Oreca 05 - Nissan: Tor Graves, Matthew Rao, Will Steves, James Jakes
#77 Dempsey Proton Competition Porsche 911 RSR: Richard Lietz, Michael Christensen
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#27 SMP Racing BR01 - Nissan: Maurizio Mediani, Nicolas Minassian, David Markozov
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
Cérémonie avant la course
#37 SMP Racing BR01 - Nissan: Vitaly Petrov, Viktor Shaytar, Kirill Ladygin
#77 Dempsey Proton Competition Porsche 911 RSR: Richard Lietz, Michael Christensen
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#45 Manor Oreca 05 - Nissan: Matthew Rao, Richard Bradley, Roberto Merhi
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#66 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke, Billy Johnson

Après un départ sans accroc et la prise de pouvoir de Mark Webber en début de course en dépassant le leader Lotterer, on pensait Porsche bien parti pour assommer la concurrence. Mais les deux 919 Hybrid n’ont pas été épargnées par les mésaventures, qui ont d’abord commencé sur la n°2 après un contact dans le trafic, affectant le comportement de la voiture. 

Le tournant de la troisième heure

La troisième heure de course a marqué un tournant significatif, quand Brendon Hartley s’est montré visiblement trop optimiste pour dépasser une Porsche GT, partant dans une cabriole qui s’est heureusement bien terminée et aurait pu être bien pire. Mais l’équipage Champion du monde a donc dû renoncer suite à cet accrochage impressionnant. 

Les événements se sont précipités pendant la neutralisation de la course, quand Audi a également perdu une cartouche suite à l’abandon de la n°8. À son volant, Lucas di Grassi a tout tenté pour ramener le système hybride de la R18 à la vie, sans jamais y parvenir. 

Revenant dans la course en décalant sa stratégie, Toyota a rapidement compris qu’il lui était impossible de viser la victoire à la régulière. Les TS050 Hybrid ont été en retrait tout au long de la course. Dans les stands, Alexander Wurz a tenu à souligner que le nouveau proto nippon était conçu pour un circuit comme Le Mans, avec peu d’appui, et connaissait ainsi des difficultés logiques sur le tracé de Silverstone. 

Rien ne s’est arrangé pour le constructeur nippon quand Kazuki Nakajima a été victime d’une crevaison à bord de la n°5. Le Japonais a insisté pour ramener sa voiture au stand, dispersant de nombreux débris sur la piste et endommageant sérieusement tout l’arrière de son bolide. La direction de course n’a pas eu d’autre choix que de déployer la voiture de sécurité, le temps de faire le ménage… Heureusement pour Toyota, les espoirs de podium ne se sont pas envolés, grâce à une course sans ennui pour l’autre équipage sur la n°6.

Duel au sommet

C’est au restart que le duel au sommet a pris corps, avec Marc Lieb et Benoît Tréluyer dans la Porsche n°2 et l’Audi n°7. Le Français n’a pas hésiter un instant pour se hisser en tête en dépassant l’Allemand dès la relance, même si on a craint un instant que la manoeuvre ne soit sanctionnée en raison d’un drapeau jaune agité quelques mètres plus loin. 

Après avoir joué au chat et à la souris, les deux protos allemands se sont finalement détachés suite à une nouvelle mésaventure pour Porsche. Au volant, Romain Dumas s’est retrouvé enfermé dans le trafic entre deux Ford GT. Un contact l’a envoyé en tête-à-queue et dans l’herbe, heureusement sans endommager davantage la 919 Hybrid, mais suffisamment pour donner de l’air à l’Audi de tête. 

Avec une Audi effectuant des relais environ deux tours plus courts que la Porsche, la fin de course s’est également jouée sur la consommation. Le constructeur d’Ingolstadt a bénéficié d’un nouveau problème affectant la Porsche, quand Jani a été contraint de repasser par son stand suite à une alerte de pression de pneu. De quoi laisser les deux prétendants à la victoire séparés par seulement six secondes dans le tout dernier relais, à une demi-heure du terme ! Finalement, cette mésaventure aura coûté cher à l’équipage n°2, puisqu’un ultime arrêt pour ajouter de l’essence aura été nécessaire à dix minutes du drapeau à damier, laissant définitivement la victoire filer entre les mains d’Audi. 

Pour la deuxième année consécutive, Marcel Fässler, André Lotterer et Benoît Tréluyer s’imposent à Silverstone, ouvrant de la meilleure des manières leur championnat tout en conservant le fameux "Tourist Trophy". Toyota récolte un podium qui aura le mérite d’apporter des points et de la confiance, alors que le travail paraît encore conséquent pour le constructeur japonais. Les deux Rebellion terminent au pied de ce même podium, profitant de l’hécatombe en LMP1 Hybride. 

Ligier sort du lot en LMP2

RGR Sport by Morand Racing débute au mieux sa nouvelle campagne avec une victoire de haute volée dans la catégorie LMP2, plus compétitive que jamais. Senna, Gonzalez et Albuquerque ont su profiter des neutralisations pour s’emparer de la tête de la course et ne plus jamais la lâcher. Ils devancent une autre Ligier, la n°31 d’ESM, et l’ORECA 05 de G-Drive Racing. 

En LMGTE Pro, la domination d’AF Corse a été totale, avec la victoire de Sam Bird et Davide Rigon sur leur Ferrari 488 GTE, devant la voiture sœur revenue du fond de grille après une pénalité pour changement de moteur. Le succès est total pour l’équipe italienne, qui s’impose également en LMGTE Am avec Collard-Perrodo-Aguas.

6 Heures de Silverstone

 PiloteEquipeVoitureTrs
1 AllemagneAndre Lotterer 
FranceBenoit Tréluyer 
SuisseMarcel Fassler 
Audi Sport Team Joest Audi R18 E-Tron Quattro '16 194
2 AllemagneMarc Lieb 
FranceRomain Dumas 
SuisseNeel Jani 
Porsche Team Porsche 919 Hybrid '16 194
3 Kamui Kobayashi 
Royaume-UniMike Conway 
FranceStéphane Sarrazin 
Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 HYBRID 193
4 SuisseAlexandre Imperatori 
Mathéo Tuscher 
AutricheDominik Kraihamer 
Rebellion Racing Rebellion R-One 183
5 BrésilNelson Piquet Jr. 
AllemagneNick Heidfeld 
FranceNicolas Prost 
Rebellion Racing Rebellion R-One 181
6 MexiqueRicardo Gonzalez 
PortugalFilipe Albuquerque 
BrésilBruno Senna 
RGR Sport by Morand Ligier JS P2 179
7 Royaume-UniRyan Dalziel 
BrésilPipo Derani 
CanadaChris Cumming 
ESM Ligier JS P2 179
8 RussieRoman Rusinov 
AllemagneRené Rast 
FranceNathanaël Berthon 
G-Drive Racing ORECA 05 179
9 FranceNicolas Lapierre 
Gustavo Menezes 
Stéphane Richelmi 
Signatech Alpine Alpine A460 178
10 Royaume-UniJonny Kane 
Royaume-UniNick Leventis 
Royaume-UniDanny Watts 
Strakka Racing Gibson 015S 177
11 EspagneRoberto Merhi 
Matt Rao 
Royaume-UniRichard Bradley 
Manor ORECA 05 177
12 FranceNelson Panciatici 
ChineHo-Pin Tung 
ChineDavid Cheng 
Baxi DC Racing Alpine Alpine A460 176
13 Vitaly Petrov 
RussieKirill Ladygin 
RussieViktor Shaytar 
SMP Racing BR Engineering BR01 176
14 États-UnisScott Sharp 
États-UnisEd Brown 
États-UnisJohannes van Overbeek 
ESM Ligier JS P2 175
15 James Rossiter 
Royaume-UniOliver Webb 
SuisseSimon Trummer 
ByKOLLES Racing Team CLM P1/01 172
16 FranceNicolas Minassian 
ItalieMaurizio Mediani 
SMP Racing BR Engineering BR01 171
17 Royaume-UniAnthony Davidson 
JaponKazuki Nakajima 
SuisseSébastien Buemi 
Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 HYBRID 170
18 ItalieDavide Rigon 
Royaume-UniSam Bird 
AF Corse Ferrari 488 GTE 167
19 ItalieGianmaria Bruni 
Royaume-UniJames Calado 
AF Corse Ferrari 488 GTE 166
20 DanemarkNicki Thiim 
Marco Sørensen 
Royaume-UniDarren Turner 
Aston Martin Racing Aston Martin Vantage V8 166
21 Royaume-UniAndy Priaulx 
Marino Franchitti 
Royaume-UniHarry Tincknell 
Ford Chip Ganassi  Ford GT '16 165
22 Billy Johnson 
FranceOlivier Pla 
AllemagneStefan Mücke 
Ford Chip Ganassi Ford GT '16 165
23 FranceEmmanuel Collard 
PortugalRui Aguas 
FranceFrançois Perrodo 
AF Corse Ferrari F458 Italia 163
24 PortugalPedro Lamy 
CanadaPaul Dalla Lana 
AutricheMathias Lauda 
Aston Martin Racing Aston Martin Vantage V8 162
25 ItaliePaolo Ruberti 
Yutaka Yamagishi 
FrancePierre Ragues 
Larbre Compétition Chevrolet Corvette C7 GT3 161
26 AutricheRichard Lietz 
DanemarkMichael Christensen 
Dempsey-Proton Porsche 911 RSR 154
27 AllemagneChristian Ried 
Joël Camathias 
AllemagneWolf Henzler 
KCMG Porsche 911 RSR 154
28 Émirats Arabes UnisKhaled Al Qubaisi 
DanemarkDavid Heinemeier Hansson 
AutricheKlaus Bachler 
Abu Dhabi-Proton Porsche 911 RSR 153
  Richie Stanaway 
Fernando Rees 
Aston Martin Racing Aston Martin Vantage V8 151
  Tor Graves 
Will Stevens 
James Jakes 
Manor ORECA 05 129
  Mark Webber 
Brendon Hartley 
Timo Bernhard 
Porsche Team Porsche 919 Hybrid '16 70
  Loïc Duval 
Oliver Jarvis 
Lucas di Grassi 
Audi Sport Team Joest Audi R18 E-Tron Quattro '16 69
  Mike Wainwright 
Adam Carroll 
Ben Barker 
Gulf Racing Porsche 911 RSR 56
partages
commentaires
Hartley ne se sent pas coupable de son crash

Article précédent

Hartley ne se sent pas coupable de son crash

Article suivant

Audi savoure une victoire aussi "incroyable" qu'inattendue

Audi savoure une victoire aussi "incroyable" qu'inattendue
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021