BMW vers le WEC à l'horizon 2018 ?

Le constructeur bavarois pourrait effectuer son retour dans la catégorie GTE Pro du championnat du monde d'Endurance, ainsi qu'au Mans, à l'horizon 2018.

BMW vers le WEC à l'horizon 2018 ?
#25 BMW Team RLL BMW M6 GTLM : Bill Auberlen, Dirk Werner, Augusto Farfus, Bruno Spengler
BMW Logo
Jens Marquardt, Directeur de BMW Motorsport
#25 BMW Team RLL BMW M6 GTLM : Bill Auberlen, Dirk Werner, Augusto Farfus, Bruno Spengler, #100 BMW Team RLL BMW M6 GTLM : Lucas Luhr, John Edwards, Kuno Wittmer, Graham Rahal touchent un pneu
Les vainqueurs LMGT2 Jörg Müller et Dirk Werner célèbrent leur victoire avec l'équipe BMW Team Schnitzer
Arrêt au stand pour la #78 BMW Team Schnitzer BMW M3 de Jörg Müller et Dirk Werner
#78 BMW Team Schnitzer BMW M3: Jörg Müller, Dirk Werner

Alors que Audi et Mercedes, ses rivaux du championnat DTM, sont également impliqués sur un programme majeur chacun (Formule 1 pour Mercedes et WEC, avec les 24 Heures du Mans, pour Audi), BMW n'a pour l'heure pas développé de programme à dimension mondiale. Si BMW est également présent dans la catégorie GTLM du championnat IMSA avec la M6 GTLM (avec l'équipe RLL), la marque à l'Hélice songerait sérieusement à intégrer les rangs du championnat WEC pour 2018.

BMW pourrait ainsi rejoindre Ford, Ferrari, Aston Martin et Porsche - de retour en 2017 - au sommet des courses GT mondiales, la catégorie GTE Pro du WEC, avec une version GTE de la BMW M6. La voiture a effectué ses débuts en compétition cette saison dans ses versions GTLM en IMSA, et GT3 dans les divers championnats GT nationaux ou continentaux de la planète.

Marquart en visite au Nürburgring 

Jens Marquart, le directeur de la compétition chez BMW, s'est déjà dit, à plusieurs reprises, attiré par le package que propose le WEC. Ce dernier a d'ailleurs été vu (incognito) dans le paddock du Nürburgring dans le cadre de la quatrième manche du championnat WEC.

Une rumeur qui prend encore plus d'ampleur au vu d'une autre tendance qui commence à prendre forme dans le paddock du DTM, où chaque constructeur devrait réduire son implication de huit à six voitures l'an prochain. Pour BMW dans ce cas précis, cela pourrait conduire au départ d'une de ses quatre écuries de DTM, une structure qui pourrait alors être dédiée au GTE Pro à l'avenir, et démarrer le développement de la BMW M6 GTE dès 2017.

Il s'agirait d'un retour au plus haut niveau de l'endurance pour BMW, déjà présente en Intercontinental Le Mans (l'ancêtre du WEC) jusqu'en 2011 avec deux BMW M3 GT2 alignées par le Schnitzer Motorsport. L'équipe bavaroise, qui défend actuellement les couleurs de BMW en DTM (après l'avoir fait en WTCC jusqu'en 2010), sera-t-elle mise à l'écart du DTM en 2017 pour préparer une éventuelle arrivée en WEC de la marque ?

Du côté des pilotes, l'ensemble des protagonistes du DTM pour BMW est désormais rompu aux courses GT. Certains plus que d'autres (Maxime Martin notamment), mais principalement au volant de la version GT3 de la M6. D'autres, comme Bruno Spengler ou Augusto Farfus, ont également, en plus de la GT3, déjà l'expérience de la GTLM, pour l'avoir pilotée cette année à Daytona (Spengler et Farfus) et à Sebring (Spengler, encore). Les deux hommes sont d'ailleurs réunis cette année en DTM dans le giron de l'équipe MTEK en DTM.

Voilà qui viendrait donner encore plus d'attrait à une catégorie GTE Pro qui n'en manque certes pas à l'heure actuelle, alors que l'on attend encore des nouvelles de Corvette concernant son implication en GTE Pro dans le futur, après ses nombreux succès aux 24 Heures du Mans.

partages
commentaires
Toyota - "Nous étions simplement trop lents"
Article précédent

Toyota - "Nous étions simplement trop lents"

Article suivant

Une seule Rebellion engagée pour la fin de saison

Une seule Rebellion engagée pour la fin de saison
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021