WEC
13 août
EL2 dans
13 Heures
:
13 Minutes
:
10 Secondes
C
Bahreïn
19 nov.
Prochain événement dans
97 jours

Buemi - "Rien à voir avec mars 2015"

partages
commentaires
Buemi - "Rien à voir avec mars 2015"
Par :
27 mars 2016 à 07:45

Le pilote suisse ignore encore si Toyota pourra viser la victoire à la régulière cette saison, mais il fait comprendre que le constructeur a déjà réussi une première partie de son pari en concevant un prototype revenu au niveau de la concurrence.

#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Kazuki Nakajima, Anthony Davidson, Sébastien Buemi,
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima

B.D., Le Castellet - Il est encore tôt pour tirer des conclusions fiables sur la hiérarchie du LMP1 après le Prologue qui s’est déroulé sur le circuit Paul Ricard, mais une chose est désormais certaine : Toyota a fait le pas de géant escompté pour revenir dans le match, dans la même cour que celle où jouaient Porsche et Audi l’année dernière. 

Avec une prudence légitime, Sébastien Buemi sait qu’il est encore impossible de s’enthousiasmer ou d’être totalement certain de pouvoir se hisser au niveau de Porsche, qui a tout de même signé le meilleur chrono de chacune des cinq séances chronométrées ce week-end. Néanmoins, le Suisse souligne les signaux très positifs envoyés par ce premier roulage commun entre les trois constructeurs du LMP1. 

"C’est sûr que même si on ne sait pas exactement ce que les autres peuvent faire, pour nous on est clairement beaucoup plus proches que l’année passée", se félicite Buemi lors d’une interview accordée à Motorsport.com. "Après, ce sera difficile de dire à combien, où si on est plus vite ou moins vite, ou bien où en est exactement, mais clairement ça n’a rien à voir avec mars 2015."

"Nous, ici au Prologue, on est déjà quasiment deux secondes plus vite que l’année passée. Par contre Porsche est encore deux dixièmes moins vite, donc c’est dur de juger. Mais ce qui est sûr c’est que nous, on sera plus rapides."

Une marge de progression

Une situation totalement différente de l’année passée parce que, on le sait, Toyota a conçu une voiture entièrement nouvelle, dotée d’une motorisation différente et d’une technologie hybride elle aussi modifiée. Des nouveautés qui ne modifient en rien l’approche des pilotes au volant, mais qui change la vie en matière de performance. 

"Ça ne change pas grand-chose : on a un peu plus de grip, on passe plus vite dans les virages, on a beaucoup plus de puissance, on accélère plus fort", résume Buemi. "La voiture est mieux à conduire, donc ce n’est pas une grosse différence en termes de pilotage pur, c’est juste que ça nous permet d’aller plus vite, mais la philosophie est un peu la même."

A l’instar de Marcel Fässler chez Audi, le pilote Toyota repousse l’échéance au rendez-vous de Silverstone, dans trois semaines, pour avoir les réponses tant attendues. Et la première séance de qualifications de l’année ne sera pas suffisante pour avoir une idée claire. 

"Audi, on ne sait pas trop s’ils cachent leur jeu, s’ils ont vraiment des problèmes", s’interroge Buemi. "De ce côté-là il faut encore un peu attendre, mais ce qui est sûr c’est que la voiture est assez impressionnante."

"Honnêtement, tant qu’on n’aura pas fait les qualifications à Silverstone, et même les premiers relais de course, où on verra vraiment la dégradation [pneumatique] par rapport à la nôtre, ce sera trop difficile de savoir. Quand on pense être proche, c’est un peu dur de savoir si on est derrière ou devant. Mais je pense objectivement que Porsche a quelque chose de très stable, ils ont une voiture qui est simplement évoluée de l’année passée, tandis que nous on a tout révolutionné, donc ils ont peut-être un petit avantage de ce côté-là. Mais nous on travaille dur, on a une bonne marge de progression."

Lapierre - Avec Alpine, on est clairement là pour gagner

Article précédent

Lapierre - Avec Alpine, on est clairement là pour gagner

Article suivant

Prologue 2016 - Les chronos cumulés

Prologue 2016 - Les chronos cumulés
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Prologue
Lieu Circuit Paul Ricard
Pilotes Sébastien Buemi
Équipes Toyota Racing
Auteur Basile Davoine