Comment les pilotes Porsche se préparent aux adieux

Débuté en 2014, le programme Porsche LMP1 prendra fin ce week-end à l'occasion des 6 Heures de Bahreïn. Les six pilotes d'usine engagés dans cette dernière campagne livrent leur sentiment, à quelques jours de l'ultime sortie de la 919 Hybrid.

Comment les pilotes Porsche se préparent aux adieux

Earl Bamber, 27 ans, Porsche #2

Champion du monde 2017

Vainqueur des 24 Heures du Mans 2015 et 2017

Les vainqueurs Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley, Porsche Team

"Deux victoires au Mans, et maintenant le titre mondial : il y a beaucoup de choses pour lesquelles je peux remercier Porsche. C'était très spécial pour moi de rejoindre le programme Porsche LMP1 en 2015. C'était l'une de mes premières missions en tant que pilote d'usine Porsche. Fritz [Enzinger, vice-président de Porsche LMP1] et Andreas [Seidl, team principal] et toute l'équipe ont cru au fait d'emmener au Mans un pilote de Carrera Cup. C'était incroyable. Je suis revenu dans le programme GT en 2016, puis devenir l'un des principaux pilotes LMP m'a offert une année fantastique, durant laquelle j'ai beaucoup appris. C'est difficile d'arrêter maintenant, car je sens lors de chaque week-end de course que je deviens meilleur, et il y a encore plus de performance à aller chercher et à montrer. Le week-end de course à Bahreïn sera difficile, et nous donnerons notre meilleur. Ce sera très, très spécial de voir deux voitures avec mon nom dessus entrer au musée pour toujours. La Porsche 919 Hybrid m'offrira toujours des souvenirs particuliers."

Timo Bernhard, 36 ans, Porsche #2

Champion du monde 2015 et 2017

Vainqueur des 24 Heures du Mans 2017

Timo Bernhard, Porsche Team

"C'est génial d'avoir pu décrocher les deux titres à Shanghai. Maintenant, nous sommes soulagés de pouvoir aller à Bahreïn en profitant pleinement de notre dernier week-end avec la Porsche 919 Hybrid. En d'autres termes : nous donnerons le maximum, sans la pression de la lutte pour le titre. Dans tous les cas, ce sera un week-end chargé en émotions. Pour moi, de nombreux souvenirs des premiers jours du programme resurgissent. Il y a eu des expériences intenses au début, ce n'était pas facile. Quand le dernier relais de la 919 sera terminé, beaucoup de sentiments émergeront. Ces quatre - ou cinq années si on inclut le développement - ont été si cool, et je n'aurais pas voulu en manquer un seul instant. Je me rends à Bahreïn en étant très optimiste, même si ça ne sera pas facile de contenir de telles pensées pendant une course de six heures très difficile."

Brendon Hartley, 28 ans

Champion du monde 2015 et 2017

Vainqueur des 24 Heures du Mans 2017

Brendon Hartley, Porsche Team, Fritz Enzinger, patron de Porsche Team fêtent les titres

"Nous rendre à Bahreïn sera émouvant pour nous tous. Particulièrement parce que nous arrivons en Champions du monde, avec moins de pression désormais. J'ai tellement de souvenirs et d'expériences incroyables avec la 919 Hybrid, mes coéquipiers, tous les hommes et toutes les femmes de l'équipe Porsche LMP. Nous avons partagé ensemble quelque chose de spécial. Après avoir développé la Porsche 919 pendant plus de quatre ans, c'est un rêve absolu de la piloter, donc nous allons profiter de chacun des derniers tours à bord de cette machine incroyable. D'un côté, il y aura beaucoup de tristesse, mais de l'autre, nous donnerons tout pour offrir à ce projet les derniers adieux qu'il mérite."

Neel Jani, 33 ans, Porsche #1

Champion du monde 2016

Vainqueur des 24 Heures du Mans 2016

#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb

"La dernière course de l'histoire de la Porsche 919 Hybrid sera certainement très spéciale. Ce week-end marquera la fin d'une ère. En même temps, pour notre équipage sur la voiture #1, faire un gros résultat est la priorité. Nous donnerons tout pour envoyer avec bienveillance la 919 à la retraite. Le circuit devrait nous convenir avec le package à fort appui aérodynamique. C'est une piste abrasive avec les pneus. Il fera probablement chaud dans la journée, mais nous piloterons de nuit donc il faudra gérer correctement notre stratégie pneumatique."

André Lotterer, 35 ans, Porsche #1

Andre Lotterer, Porsche Team

"Toute l'équipe va vivre un week-end très émouvant à Bahreïn. J'ai connu les mêmes sentiments avec Audi l'an dernier. Mais je crois que cette fois-ci, ce sera différent pour tout le paddock car une ère de grande compétition entre des voitures hybrides extrêmement cool se termine. J'essaierai de profiter de chaque seconde et de garder tous les souvenirs avec moi. Je veux signer une solide performance pour de jolis adieux. Le circuit de Bahreïn n'est pas l'un de mes favoris, mais j'aime quand même piloter là-bas. Le temps est habituellement agréable dans le désert. C'est une course difficile pour les pneus, mais je pense que la 919 est une voiture rapide et solide, et que nous avons le potentiel pour gagner là-bas."

Nick Tandy, 33 ans, Porsche #1

Vainqueur des 24 Heures du Mans 2015

LMP1 podium: class and overall winner Porsche Team: Nick Tandy

"Je préfère ne pas encore penser aux adieux. La course de Bahreïn est très intéressante car nous roulons au crépuscule. Il fait habituellement très chaud pour la voiture, les pilotes et les pneus. C'est une course difficile pour terminer la saison. Je ne suis pas allé là-bas depuis 2015, mais j'étais monté sur le podium en terminant deuxième de la catégorie LMP2. Cette année, l'objectif est de monter sur le podium en LMP1."

* Le palmarès indiqué pour chaque pilote ne prend en compte que les courses disputées avec Porsche LMP Team.

partages
commentaires
Chronique Timo Bernhard - Un grand honneur et une grande fierté

Article précédent

Chronique Timo Bernhard - Un grand honneur et une grande fierté

Article suivant

La Porsche 919 Hybrid, bijou technologique aux standards de la F1

La Porsche 919 Hybrid, bijou technologique aux standards de la F1
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021