Face à la complexité du LMP1, Manor a recruté l'ingénieur de Räikkönen

partages
commentaires
Face à la complexité du LMP1, Manor a recruté l'ingénieur de Räikkönen
Par : Gary Watkins
13 janv. 2018 à 15:40

La complexité du développement en LMP1 dans le cadre du Championnat du monde d'Endurance a motivé Manor à recruter l'ingénieur de Ferrari F1, Dave Greenwood.

Graeme Lowdon, CEFC Manor
Lancement de la Ginetta LMP1 avec Graeme Lowdon, patron de Ginetta, et Lawrence Tomlinson
Dave Greenwood, ingénieur de course Ferrari
#25 CEFC Manor TRS Team China ORECA 07-Gibson: Roberto Gonzalez, Simon Trummer, Vitaly Petrov
Dave Greenwood, ingénieur de course Ferrari et un ingénieur Pirelli
Lancement de la Ginetta LMP1 avec Graeme Lowdon, patron de Ginetta, et Lawrence Tomlinson
Ginetta G60-LT-P1

Le Britannique, qui a été l'ingénieur de course de Kimi Räikkönen de 2015 à 2017, rejoindra Manor en tant que directeur technique en vue de la montée en gamme de la structure en LMP1 pour la super saison 2018/2019 du WEC avec la nouvelle Ginetta G60-LT-P1 dévoilée jeudi lors du salon Autosport International.

Le directeur de la compétition de Manor, Graeme Lowdon, a déclaré pour Motorsport.com : "Courir au niveau auquel nous serons en compétition lors de la super saison va nécessiter un niveau de réglages techniques similaire à la F1, la seule différence est la lettre devant le '1'."

"Les exigences de la F1 et du P1 sont différentes, mais le champ de compétences est le même et c'est pourquoi nous avons créé le poste de directeur technique et avons recruté Dave. En LMP2, il est bien plus question de course que de développement de la voiture, c'est pourquoi nous n'avions pas d'ingénieur en chef ou quelque chose comme ça."

Greenwood est de retour chez Manor après avoir travaillé avec Lowdon et le directeur de la structure John Booth lors de leur arrivée en F1 sous le nom de Virgin Racing, en 2010. Le Britannique est resté au sein de l'écurie, qui a adopté le nom de Marussia en 2011, jusqu'à ses problèmes financiers fin 2014. 

Greenwood devrait pouvoir formellement rejoindre Manor avant l'ouverture de la super saison du WEC à Spa début mai. Manor va probablement engager une seule Ginetta LMP1 en 2018/2019, mais n'a pas exclu la possibilité de faire rouler une seconde voiture. Aucun pilote pour le programme LMP1 ou LMP2, qui devrait se poursuivre, n'a jusqu'ici été annoncé.

La G60-LT-P1, qui reste exposée lors du salon Autosport International ce week-end, devrait effectuer un shakedown sur une base aérienne la semaine prochaine, avant le début des véritables essais la semaine suivante. Elle est motorisée par un moteur Mecachrome V6 turbo à injection directe, même si Manor doit toujours formellement annoncer son motoriste pour 2018/2019.

Prochain article WEC
Van der Garde s'engage dans la catégorie LMP2 du WEC

Article précédent

Van der Garde s'engage dans la catégorie LMP2 du WEC

Article suivant

Ginetta dévoile sa LMP1, avec la victoire pour objectif

Ginetta dévoile sa LMP1, avec la victoire pour objectif

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Manor Motorsport
Auteur Gary Watkins
Type d'article Actualités