Coup de théâtre pour Hartley, Bernhard et Webber à Bahreïn!

Les leaders du championnat ont été frappés par un ennui technique inattendu dès le début de la course à Bahreïn.

Alors que le départ des 6 Heures de Bahreïn a été donné à 13 heures, un premier coup de théâtre d'importance est survenu après seulement 30 minutes. Alors solide leader à bord de la Porsche n°17, Timo Bernhard s'est soudainement retrouvé au ralenti dans la longue ligne droite de retour vers les stands. 

Le pilote allemand a pu ramener sa 919 Hybrid à son stand et celle-ci a été rentrée dans son garage, où l'on a retiré le capot moteur immédiatement. Par radio, les ingénieurs Porsche et Bernhard on évoqué un problème d'accélérateur. 

Après dix minutes passées au stand, Bernhard a pu reprendre la piste en 31e position, à plus de 5 tours de l'Audi n°8 qui occupe la tête avec Lucas di Grassi à son volant. Il a rapidement réalisé un chrono rassurant en 1:45. Il va désormais falloir remonter toute la file des GTE et des LMP2, avant d'espérer revenir sur les Toyota dans un premier temps. 

Rappelons que l'équipage de la Porsche n°17 a abordé cette dernière manche de la saison avec une avance de 12 points, portée à 13 après avoir signé la pole position hier, sur le trio Audi formé par Fässler-Lotterer-Tréluyer. Parmi les rares scénarios permettant aux hommes d'Audi d'envisager le titre figurait évidemment le fait que Porsche connaisse des gros ennuis techniques. 

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Bahreïn
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Mark Webber , Timo Bernhard , Brendon Hartley
Équipes Porsche Team
Type d'article Actualités
Tags ennui, lmp1, sakhir, technique