Darren Cox, Directeur de Nissan Nismo, jette l'éponge

Cox s'était fait l'incarnation de la Méthode Coué ces dernières années sur le programme sportif Nissan LMP1.

Darren Cox, qui a chapeauté le marketing, les ventes et l’image de marque de Nissan Motorsport ces dernières années, a cessé sa collaboration avec la firme japonaise, annonce un communiqué adressé à la presse ce vendredi.

Connu des amateurs de sport automobile pour maîtriser à la perfection la langue de bois dans le cadre du projet LMP1 de Nissan en Championnat du Monde d’Endurance, Cox incarnait le sapeur-pompier chargé de faire face aux difficiles questions liées au manque terrible de compétitivité du projet Nissan Motorsport, avec une désinvolture indéfectible.

C'est ainsi que s’enchaînaient les pirouettes de langage : le forfait de Nissan à une épreuve était revu comme un point positif pour le développement de la radicale auto. La communication mancelle, elle, s'articulait autour de la... couleur de la livrée d'une LMP1 à la fiabilité et aux performances effrayantes, quand Cox n'osait pas tout simplement comparer le projet Nissan à celui d'Audi, revisitant le niveau de performance du manufacturier allemand à l'heure de ses débuts pour justifier les difficultés "de jeunesse" du clan japonais. Quand au forfait d'un Marc Gené terrifié à l'idée de prendre le volant d'une auto imprévisible au Mans,  il se transformait en une décision de longue date, apportant une expérience de valeur au... muret des stands.

Cox quitte Nissan après 18 ans passés avec l’Alliance Renault-Nissan et a décrit son départ en ces mots : "La décision de quitter Nissan et l’Alliance n’a pas été facile à prendre. J’ai apprécié de nombreuses grandes années et des projets extraordinaires avec des gens superbes et me suis épanoui avec les défis, les succès, et même les échecs dans une égale mesure. J’ai vu la GT Academy grandir d’une petite initiative européenne à quelque chose qui représente maintenant la moitié de la population mondiale".

"Je suis également fier d’avoir participé à des succès comme de lancement de la Juke, d’avoir géré le marketing pour Qashqai en Europe et d’avoir fait partie de l’équipe travaillant sur l’expansion de la marque Nismo. Je souhaite le meilleur à tous pour le futur".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC , Endurance , 24 heures du Mans
Équipes Nissan , Nissan GT Academy
Type d'article Actualités