Double enjeu pour Alpine à Spa-Francorchamps

partages
commentaires
Double enjeu pour Alpine à Spa-Francorchamps
Par :
4 mai 2016 à 11:15

Afin de préparer au mieux les 24 Heures du Mans, Alpine vise le podium pour au moins l'une de ses deux voitures à l'occasion des 6 Heures de Spa-Francorchamps.

#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#35 Baxi DC Racing Alpine A460 - Nissan: David Cheng, Ho-Pin Tung, Nelson Panciatici
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#36 Signatech Alpine A460 - Nissan: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi sign autographs for the fans
#35 Baxi DC Racing Alpine A460 - Nissan: David Cheng, Ho-Pin Tung, Nelson Panciatici
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi

La manche d’ouverture à Silverstone a laissé des sentiments mitigés dans le clan Alpine. Dans des conditions changeantes et difficiles, les deux prototypes bleus ont terminé bien placés, mais aucun des deux n’est parvenu à décrocher le podium. Ce sera l’objectif du constructeur français à Spa-Francorchamps ce week-end, toujours avec deux A460 partagées entre Signatech et Baxi DC Racing, mais en réalité exploitées en parfaite collaboration. 

Après une quatrième et une septième places du LMP2 à Silverstone, Alpine a travaillé sur les données récoltées pour trouver comment progresser avec sa voiture, notamment en termes d'exploitation des pneumatiques. Des leçons que les six pilotes tenteront de mettre en œuvre sur le "Toboggan des Ardennes". Le tout en ayant à l’esprit qu’il s’agit de la seule course qui sépare désormais les concurrents du WEC des 24 Heures du Mans. 

"Outre l’exploitation de la voiture, c’est dans l’utilisation de la nouvelle gamme de pneumatiques Dunlop que nous avons le plus appris", explique le directeur d'équipe Phillippe Sinault. "Pour la suite, nous restons humbles car nous avons toujours à apprendre." 

"L’enjeu des 6 Heures WEC de Spa-Francorchamps est double. Tout d’abord, il faut mener à bien la course pour marquer de gros points en visant le podium avec les deux Alpine A460. Il s’agit en outre d’une répétition générale avant les 24 Heures du Mans. Chaque membre de l’équipe doit être à sa place pour donner son meilleur lors du rendez-vous le plus important de l’année."

Terrain de jeu plus propice ?

Leader naturel de l’équipage n°36, Nicolas Lapierre espère lui aussi que Silverstone aura permis de mettre le doigt sur ce qui doit mieux fonctionner. Le Français pense également que le tracé belge sera plus adapté aux qualités de l’A460, qui est, rappelons-le, un châssis ORECA 05 rebadgé. 

"Le résultat brut de Silverstone nous a laissé de la frustration et nous avons envie de prendre notre revanche", prévient l’ancien pilote Toyota. "Comme en Grande-Bretagne, nous devrons produire une course sans erreur, tout en adoptant un rythme un peu plus élevé. Il faudra que nos temps soient au niveau des meilleurs. Je pense que le circuit devrait mieux correspondre à notre Alpine A460."

Les équipages Alpine

N°35  Nelson Panciatici  David Cheng  Ho-Pin Tung
N°36  Nicolas Lapierre  Gustavo Menezes  Stéphane Richelmi
Article suivant
6 Heures de Spa - Le programme du week-end

Article précédent

6 Heures de Spa - Le programme du week-end

Article suivant

RGR Sport by Morand vise une deuxième victoire en LMP2

RGR Sport by Morand vise une deuxième victoire en LMP2
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu