Un doublé Porsche au terme d'une séance marathon à Monza

Plus de 500 km ont été parcourus par la plupart des LMP1, ce dimanche matin, sur le circuit de Monza. Certes, Porsche est devant sur les feuilles de classement, mais l'écart avec Toyota reste restreint. De bon augure pour la suite.

G.N., Monza - Après plusieurs journées de soleil, voici que la grisaille s'est installée sur le circuit de Monza. Un temps de Sarthois pour un circuit que beaucoup considèrent comme une bonne préparation à la course mancelle, dans deux mois.

De fait, après la pluie d'hier soir, la piste était encore grasse à son ouverture à 9 h, une humidité ambiante qui ne rendait pas spécialement les écuries téméraires, à l'exception des LMP1 qui, très vite, entraient en piste. Les temps s'en sont vite ressentis. Longtemps, la barre des 1'40 restait une barre difficile à franchir, et il fallait vraiment attendre 10h pour noter une évolution sensible des chronos.

Une fébrilité des équipes logique, comme expliquait Pierre Thiriet, en LMP2 sur l'ORECA 07 du G-Drive Racing : "On attend un peu avant de mettre les voitures en piste, le temps que ça sèche." Un choix judicieux pour l'équipe du français puisque, peu de temps après sa sortie des stands, peu après 10 heures, son ORECA s'installait alors en tête de la catégorie avec un chrono en 1'36''456.

Néanmoins, les regards restaient fixés sur les LMP1 hybrides, particulièrement actives en piste avec près de 500 km pour les quatre voitures d'usine. De quoi argumenter sur l'écart entre les LMP1 hybrides et privées. La seule engagée dans cette dernière catégorie, la CLM P1 de ByKolles, n'a tout simplement pas pris la piste, l'équipe ayant plié bagage dès le début de la matinée. "Nous ne roulerons pas aujourd'hui. Nous avons des ennuis avec la voiture. Pas de soucis majeurs, mais des ennuis tout de même." Dommage, on ne verra donc pas encore Robert Kubica au volant d'une LMP1.

C'est la Porsche #1 qui s'est très vite installée en tête de la catégorie. La voiture pilotée par Jani-Lotterer-Tandy s'est montrée très rapide aux alentours de 11h, s'offrant un chrono en 1'32'020. Elle devance la Porsche de Bernhard-Hartley-Bamber, a seulement quatre centièmes. Les Toyota, un peu moins présentes en piste, ne sont cependant qu'à 4 et 6 dixièmes, Lapierre-Nakajima-Davidson devançant Kunimoto-Conway-Kobayashi.

TDS en forme, Porsche domine

Des P1 décidément très actives. Ainsi, la barre des 500 km kilomètres parcourus a été franchie par les quatre voitures de tête, Porsche s'offrant plus de 640 km de roulage rien qu'avec la #2 de Bernhard-Hartley-Bamber. La seconde voiture allemande s'est offert également 102 tours des 5,793 km du circuit lombard, soit une distance de plus de 582 km ! Des chiffres élevés, probablement pour rattraper le retard pris hier soir, en raison de la pluie.

En LMP2, c'est finalement Perrodo-Vaxiviere-Collard qui se sont emparés du meilleur temps dans la catégorie, devançant de peu leurs équipiers Martin-Rusinov-Thiriet, chez TDS Racing. Un temps remarquable pour l'ORECA 07 qui s'est approché de très près des 1'35 avec ce chrono en 1'36'078 réalisé peu après 11h.

En GTE Pro, tout continue à bien se dérouler pour Porsche. Les 911 RSR tournent fort. Ainsi, Estre-Christensen se sont hissés en haut de la feuille de classement, juste devant l'autre Porsche de Makowiecki-Lietz et les Ford de Tincknell-Priaulx et Pla-Mücke. Quatre voitures qui se tiennent en trois dixièmes. Satisfait de ces séances, Kevin Estre, sur la 911 #92 préfère tempérer. "La perfo était bonne, après ce ne sont que des essais. On ne sait pas où en sont les autres. C'est clair qu'un pas a été fait. On a une nouvelle voiture, sur laquelle on a beaucoup travaillé, c'est sur que c'est pour améliorer les choses. Avant Silverstone, ce sera dur de se situer. On ne sait pas si les autres font des longs runs, roulent avec peu d'essence, des pneus neufs."

Les Ferrari et Aston Martin sont restées un peu en retrait cependant. Enfin, en GTE Am, Ferrari reprend des couleurs avec le meilleur temps de la 488 GTE de Spirit of Race, qui devance la Porche 911 aux couleurs Gulf de Wainwright-Barker-Foster.

Dernière séance cet après-midi, avant un temps encore un peu couvert, mais une piste probablement plus rapide. Les chronos devraient donc tomber. Rendez-vous à partir de 14h pour en savoir plus.

 Prologue Monza - Séance 4

  # Cat. Équipe Pilotes Temps Trs
1 1 LMP1  Porsche Team Neel Jani
André Lotterer
Nick Tandy
1'32"020 102
2 2 LMP1  Porsche Team

Timo Bernhard

Earl Bamber

Brendon Hartley

1'32"024 111
3 8 LMP1  Toyota Gazoo Racing

Anthony Davidson

Kazuki Nakajima

Nicolas Lapierre

1'32"500 93
4 7 LMP1  Toyota Gazoo Racing

Mike Conway

Kamui Kobayashi

Yuji Kunimoto

1'32"549 88
5 28 LMP2  TDS Racing

François Perrodo

Matthieu Vaxiviere

Emmanuel Collard

1'36"078 25
[...]
14 92 LMGTE Pro  Porsche GT Team

Michael Christensen

Kévin Estre

1'47"507 34
[...]
22 86 LMGTE Am  Spirit of Race

Thomas Flohr

Francesco Castellacci

Miguel Molina

1'49"843 30

Les résultats complets sont ici

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Prologue Monza
Circuit Autodromo Nazionale Monza
Type d'article Résumé d'essais
Tags championnat, endurance, prologue , prototype, wec