WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Course dans
10 Heures
:
36 Minutes
:
04 Secondes

DragonSpeed va stopper son programme LMP1

partages
commentaires
DragonSpeed va stopper son programme LMP1
Par :
20 mai 2019 à 07:08

Après les 24 Heures du Mans, l'équipe DragonSpeed mettra un terme à son engagement en LMP1, afin d'intensifier son engagement en IndyCar.

Au terme de la Super Saison, DragonSpeed va mettre un terme à son engagement en LMP1. Les 24 Heures du Mans constitueront le mois prochain la dernière apparition de la BR1 de l'équipe américaine dans la catégorie, avant un redéploiement des ressources destiné à renforcer le programme IndyCar de la structure.

En souhaitant mettre l'accent sur des participations à plusieurs courses d'IndyCar en 2020, comme c'est déjà le cas cette année, DragonSpeed ne quitte pas pour autant l'Endurance, où l'investissement en LMP2 va se poursuivre à la fois en WEC et en ELMS.

Lire aussi :

"Le mois prochain, les 24 Heures du Mans seront notre dernière apparition en LMP1 et en WEC à temps complet, ce qui nous permettra d'intensifier nos efforts en IndyCar à la fois sportivement et économiquement", explique Elton Julian, directeur de DragonSpeed. "Nous ne quittons pas totalement le WEC, car nous prévoyons de faire rouler notre Oreca 07-Gibson LMP2 sur certaines manches, notamment Spa, le Brésil et Le Mans, sachant qu'il faut bien sûr être invité. Nous envisageons aussi de participer de nouveau à Daytona et Sebring en IMSA."

"Nous poursuivrons en ELMS, qui constitue selon nous la meilleure compétition de voitures de sport au monde et demeure le championnat idéal pour les gentlemen drivers. Dans une compétition qui réunit 19 concurrents LMP2, nous sommes fiers d'avoir décroché les deux dernières victoires signées en ELMS avec un pilote Bronze, en 2016 et 2019. Pour nous, le potentiel de croissance de DragonSpeed, que ce soit au niveau ingénierie ou commercial, est bien plus évident en IndyCar que n'importe où ailleurs, compte tenu de la qualité de la compétition et de la stabilité de la formule. C'est ce qui a motivé notre décision."

DragonSpeed sera dimanche prochain au départ des 500 Miles d'Indianapolis, grâce à la 27e place sur la grille de départ décrochée par Ben Hanley. Ce dernier a déjà couru à St. Petersburg et Barber cette saison, et sera également engagé à Road America et Mid-Ohio.

Article suivant
SMP va continuer en WEC mais veut que les Toyota soient ralenties

Article précédent

SMP va continuer en WEC mais veut que les Toyota soient ralenties

Article suivant

Les Toyota seront bien ralenties pour les 24 Heures du Mans

Les Toyota seront bien ralenties pour les 24 Heures du Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar , 24 heures du Mans , ELMS , WEC
Équipes Dragonspeed
Tags lmp1
Auteur Basile Davoine