WEC 2017

Earl Bamber vers une promotion en LMP1 chez Porsche en 2017

Vainqueur des 24 Heures du Mans 2015 au volant de la 919 Hybrid, le pilote néo-zélandais sera titulaire en LMP1, a appris Motorsport.com.

Earl Bamber fera partie des trois nouveaux pilotes qui intégreront l'équipe Porsche en LMP1 en 2017 avec André Lotterer et Nick Tandy, les trois hommes rejoignant ainsi Timo Bernhard, Brendon Hartley et Neel Jani.

Après que Porsche a annoncé que Romain Dumas et Timo Bernhard - deux des trois champions du monde 2016 avec Neel Jani -, ne feraient plus partie de l'effectif LMP1 en 2017, deux nouveaux baquets se libéraient en plus de celui laissé vacant par Mark Webber, l'Australien ayant annoncé sa retraite à l'issue de cette saison.

Spécialiste des catégories GT pour la marque de Stuttgart, Earl Bamber sera ainsi promu en tant que titulaire en LMP1 l'an prochain tout comme Nick Tandy, son équipier lors du succès au Mans en 2015 (avec Nico Hülkenberg) et au profil identique, alors que l'expérimenté André Lotterer devrait lui aussi rejoindre les rangs de Porsche après sa longue carrière chez Audi.

Les trois hommes devraient être confirmés par Porsche lors de la traditionnelle Nuit des Champions ce samedi.

Du nouveau chez les équipages GT

De même, le constructeur allemand devrait confirmer ses équipages pour son retour en catégorie GTE Pro du WEC avec les nouvelles 911 RSR.

Laurens Vanthoor est fortement pressenti pour rejoindre Porsche, en provenance d'Audi, mais l'identité des équipages est encore très incertaine, notamment en raison des postes laissés vacants dans le championnat IMSA américain après la promotion de Bamber et Tandy.

Kevin Estre, Richard Lietz, Michael Christensen font partie des candidats les plus sérieux à un volant de l'une des 911 officielles du Manthey Racing, tout comme le pilote BMW Dirk Werner, qui pourrait lui aussi changer d'employeur pour 2017.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Pilotes Earl Bamber
Type d'article Actualités
Topic WEC 2017