WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
36 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
134 jours

EL2 - La pluie est arrivée à Spa, Toyota émerge

partages
commentaires
EL2 - La pluie est arrivée à Spa, Toyota émerge
Par :
2 mai 2019 à 16:02

Les éclaircies ont été de courte durée à Spa-Francorchamps, où la deuxième séance d'essais libres a été nettement plus mouvementée que la première, et perturbée par des conditions climatiques qui ont engendré pas moins de quatre interruptions.

Après le beau temps... la pluie ! Le climat capricieux de Spa-Francorchamps fait déjà des siennes et la dégradation attendue n'a pas tardé à frapper le toboggan des Ardennes, après avoir laissé les concurrents du WEC en paix pour la première séance. Peu avant le début des EL2, la pluie s'est abattue sur la piste belge, complètement détrempée lorsque le drapeau vert a été agité. 

Lire aussi :

Par quatre fois durant les 90 minutes de roulage, la direction de course a dû déployer le drapeau rouge. Trois de ces interruptions ont été causées par une sortie de piste. Celle de Stéphane Sarrazin tout d'abord, dans la première demi-heure, le Français ayant été victime d'un incident en haut du Raidillon. Puis celle de Nick Boulle ensuite, au volant de la Ligier LMP2 du Larbre Compétition, alors qu'il restait moins de trente minutes de séance. En toute fin de séance, Pierre Thiriet a immobilisé l'Alpine dans un bac à gravier, provoquant un drapeau rouge qui a mis un terme définitif aux débats.

 

Avec 10°C dans l'air et 15°C au sol, et malgré une intensité de la pluie qui s'est finalement réduite, aucune chance de voir le tarmac sécher rapidement. Au meilleur des conditions possibles, juste avant le troisième drapeau rouge, c'est finalement Fernando Alonso qui a signé le chrono le plus rapide de l'après-midi, en 2'19"483. C'est 1"3 devant l'autre TS050 Hybrid et 1"9 devant la SMP #11. 

Sirotkin pas surpris par le chrono des EL1

Sur piste mouillée, les quatre roues motrices de la Toyota sont une arme supplémentaire, et il faudra patienter pour connaître plus précisément le rapport de force entre le constructeur et les équipes d'usine. Car le chrono réalisé par Sergey Sirotkin ce midi, sur le sec, reste logiquement le plus rapide du jour, bien que difficile à lire. On sait que l'EoT a été ajustée en faveur des prototypes non hybrides avant Spa, mais on n'irait pas jusqu'à parier sur le fait que cela puisse changer à ce point la donne. 

Sirotkin, lui, n'est pas surpris par son excellent chrono des EL1. "C'était notre plan", assure-t-il auprès de Motorsport.com"C'était un peu attendu. Nous avons passé un bon mois d'essais, avec quelques petites choses ici et là sur la voiture. Je pense que dans l'ensemble, la voiture grandit bien. Tout est mieux au niveau de l'équilibre en courbe. C'est le résultat attendu du travail acharné que nous avons fourni le mois dernier. Alors oui, c'est un bon résultat mais il y a encore plus à venir."

#17 SMP Racing BR Engineering BR1: Stéphane Sarrazin, Egor Orudzhev, Sergey Sirotkin

Faut-il en conclure que cette belle performance est avant tout due à la progression d'une auto qui entre dans sa deuxième année de compétition – bien que toujours sur la même saison –, tout en imaginant assez aisément que Toyota n'a pas encore repoussé les limites dans son programme ? Les réponses viendront vendredi et samedi, en fonction des conditions puisque la météo s'annonce toujours très perturbée. 

Pour en revenir à cette deuxième séance d'essais disputée intégralement sur piste humide, en notera le meilleur temps réalisé dans la catégorie LMP2 par l'Oreca de DragonSpeed, devant celle de TDS Racing et la #38 du Jackie Chan DC Racing. En LMGTE Pro, Aston Martin a gardé la main, tout comme Porsche en LMGTE Am, mais cette fois-ci avec l'équipage #77 du Dempsey-Proton Competition. 

Une troisième et dernière séance d'essais aura lieu vendredi en fin de matinée (11 heures), avant la séance de qualifications dans l'après-midi, toujours divisée entre les GT et les prototypes (15 heures).

Propos recueillis par Jamie Klein  

Belgium 6 Heures de Spa-Francorchamps - Essais Libres 2

P. Pilotes Voiture Classe Tours Temps Écart
1 Switzerland Sébastien Buemi
Japan Kazuki Nakajima
Spain Fernando Alonso
Toyota TS050 Hybrid LMP1 26 2'19.483  
2 United Kingdom Mike Conway
Japan Kamui Kobayashi
Argentina José María López
Toyota TS050 Hybrid LMP1 27 2'20.865 1.382
3 Russian Federation Mikhail Aleshin
Russian Federation Vitaly Petrov
Belgium Stoffel Vandoorne
BR Engineering BR1 LMP1 24 2'21.429 1.946
4 Switzerland Neel Jani
Germany André Lotterer
Brazil Bruno Senna
Rebellion R13 LMP1 21 2'22.853 3.370
5 France Nathanaël Berthon
France Thomas Laurent
United States Gustavo Menezes
Rebellion R13 LMP1 20 2'25.199 5.716
6 France Tom Dillmann
United Kingdom Oliver Webb
Italy Paolo Ruberti
ENSO CLM P1/01 LMP1 14 2'25.222 5.739
7 Mexico Roberto Gonzalez
Venezuela Pastor Maldonado
United Kingdom Anthony Davidson
Oreca 07 LMP2 18 2'27.682 8.199
8 France François Perrodo
France Matthieu Vaxiviere
France Norman Nato
Oreca 07 LMP2 22 2'29.295 9.812
9 China Ho-Pin Tung
France Gabriel Aubry
Monaco Stéphane Richelmi
Oreca 07 LMP2 22 2'29.430 9.947
10 Russian Federation Roman Rusinov
Netherlands Job van Uitert
France Jean-Éric Vergne
Aurus 01 LMP2 22 2'29.541 10.058
11 Netherlands Frits van Eerd
Netherlands Giedo van der Garde
Netherlands Nyck de Vries
Dallara P217 LMP2 23 2'29.584 10.101
12 France Nicolas Lapierre
Brazil André Negrao
France Pierre Thiriet
Alpine A470 LMP2 19 2'30.570 11.087
13 Denmark David Heinemeier Hansson
United Kingdom Jordan King
United Kingdom Will Stevens
Oreca 07 LMP2 24 2'30.729 11.246
14 Denmark Marco Sørensen
Denmark Nicki Thiim
Aston Martin Vantage AMR LMGTE PRO 24 2'32.648 13.165
15 Austria Richard Lietz
Italy Gianmaria Bruni
Porsche 911 RSR LMGTE PRO 22 2'32.898 13.415
16 United Kingdom Alex Lynn
Belgium Maxime Martin
Aston Martin Vantage AMR LMGTE PRO 26 2'32.917 13.434
17 Italy Davide Rigon
United Kingdom Sam Bird
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 17 2'33.058 13.575
18 France Erwin Creed
France Romano Ricci
United States Nick Boulle
Ligier JSP 217 LMP2 12 2'33.109 13.626
19 Italy Alessandro Pier Guidi
United Kingdom James Calado
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 22 2'33.306 13.823
20 Denmark Michael Christensen
France Kévin Estre
Porsche 911 RSR LMGTE PRO 18 2'33.331 13.848
21 Guernsey Andy Priaulx
United Kingdom Harry Tincknell
Ford GT LMGTE PRO 23 2'33.887 14.404
22 Germany Christian Ried
Italy Riccardo Pera
Australia Matt Campbell
Porsche 911 RSR LMGTE AM 22 2'34.093 14.610
23 Germany Stefan Mücke
France Olivier Pla
Ford GT LMGTE PRO 22 2'34.395 14.912
24 Japan Motoaki Ishikawa
Monaco Olivier Beretta
Italy Eddie Cheever III
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 20 2'34.851 15.368
25 Brazil Augusto Farfus
Portugal António Félix da Costa
BMW M8 GTE LMGTE PRO 25 2'35.223 15.740
26 Germany Martin Tomczyk
Netherlands Nick Catsburg
BMW M8 GTE LMGTE PRO 24 2'35.494 16.011
27 United Kingdom Michael Wainwright
United Kingdom Ben Barker
Germany Thomas Preining
Porsche 911 RSR LMGTE AM 20 2'35.911 16.428
28 Switzerland Thomas Flohr
Italy Francesco Castellacci
Italy Giancarlo Fisichella
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 24 2'37.158 17.675
29 Germany Jörg Bergmeister
United States Patrick Lindsey
Norway Egidio Perfetti
Porsche 911 RSR LMGTE AM 22 2'37.834 18.351
30 Turkey Salih Yoluc
United Kingdom Euan Hankey
Ireland Charlie Eastwood
Aston Martin Vantage LMGTE AM 22 2'38.112 18.629
31 Argentina Luis Perez-Companc
Italy Matteo Cressoni
Ireland Matt Griffin
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 21 2'38.189 18.706
32 Canada Paul Dalla Lana
Portugal Pedro Lamy
Austria Mathias Lauda
Aston Martin Vantage LMGTE AM 21 2'38.476 18.993
33 Italy Gianluca Roda
Italy Giorgio Roda
Italy Matteo Cairoli
Porsche 911 RSR LMGTE AM 17 2'39.746 20.263
34 France Stéphane Sarrazin
Russian Federation Egor Orudzhev
Russian Federation Sergey Sirotkin
BR Engineering BR1 LMP1 2    

Article suivant
Le retour du WEC à Sebring confirmé pour 2020

Article précédent

Le retour du WEC à Sebring confirmé pour 2020

Article suivant

Le programme du week-end sur Motorsport.tv

Le programme du week-end sur Motorsport.tv
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement 6H de Spa-Francorchamps 2019
Catégorie Essais Libres 2
Tags endurance , lmp1 , lmp2 , lmgte , pluie
Auteur Basile Davoine