EL3 - Rebellion toujours en tête au terme d'une séance écourtée

Rebellion Racing a maintenu sa mainmise sur le haut de la feuille de temps lors d'une dernière séance d'essais raccourcie dans le cadre de la manche du Championnat du monde d'Endurance à Spa ce week-end.

EL3 - Rebellion toujours en tête au terme d'une séance écourtée

Gustavo Menezes s'est placé en tête du classement avec le meilleur temps de l'épreuve jusqu'à présent dans la R-13 Rebellion, lorsque les drapeaux rouges ont été déployés à la moitié de la séance d'une heure. Une plaque d'égout s'était détachée du vibreur du virage 14, et après avoir essayé de réparer rapidement le problème, la séance a été interrompue alors qu'il restait un peu plus de 10 minutes au chrono. 

Lire aussi :

Menezes a éclipsé son meilleur temps de la deuxième séance avec un 2'00"035 au début des EL3, puis il a plongé sous la barre des deux minutes avec un 1'59"605 au tour suivant. La Rebellion, qui roule à Spa avec une spécification à fort appui, a ainsi gagné quatre dixièmes sur les deux Toyota TS050 Hybrid, qui étaient séparées par trois centièmes en deuxième et troisième positions. 

Mike Conway et Kazuki Nakajima ont tous deux effectué des simulations de qualifications dès le début de la session dans leurs Toyota à faible appui, le Britannique prenant les devants avec 2'00"043. Nakajima s'est retrouvé juste derrière avec un 2'00"089 après son premier tour lancé et n'a pas réussi à progresser après être resté en piste.  

Le ByKolles ENSO CLM P1/01 a terminé en queue de peloton de la catégorie LMP1 avec le 2'02"089 de Tom Dillmann, soit une amélioration de près de 1,5 seconde par rapport à son meilleur chrono précédent.

Vous pourrez suivre cette course sur Motorsport.tv, avec qualifications et course visibles ICI. Pas disponible aux USA/Canada.

6 Heures de Spa - Essais Libres 3

P. # Pilotes Voiture Classe Temps Écart
1 1 Brazil Bruno Senna
United States Gustavo Menezes
France Norman Nato
Rebellion R13 LMP1 1'59.605  
2 7 United Kingdom Mike Conway
Japan Kamui Kobayashi
Argentina José María López
Toyota TS050 Hybrid LMP1 2'00.043 0.438
3 8 Switzerland Sébastien Buemi
Japan Kazuki Nakajima
New Zealand Brendon Hartley
Toyota TS050 Hybrid LMP1 2'00.089 0.484
4 4 France Tom Dillmann
Canada Bruno Spengler
United Kingdom Oliver Webb
ENSO CLM P1/01 LMP1 2'02.688 3.083
5 29 Netherlands Frits van Eerd
Netherlands Giedo van der Garde
Netherlands Job van Uitert
Oreca 07 LMP2 2'03.170 3.565
6 22 United Kingdom Philip Hanson
Portugal Filipe Albuquerque
United Kingdom Paul Di Resta
Oreca 07 LMP2 2'03.631 4.026
7 42 France Nicolas Lapierre
Switzerland Antonin Borga
Switzerland Alexandre Coigny
Oreca 07 LMP2 2'05.290 5.685
8 38 Mexico Roberto Gonzalez
Portugal António Félix da Costa
United Kingdom Anthony Davidson
Oreca 07 LMP2 2'05.322 5.717
9 35 Japan Nobuya Yamanaka
Nick Foster
Spain Roberto Merhi
Ligier JSP 217 LMP2 2'05.754 6.149
10 36 France Thomas Laurent
Brazil André Negrao
France Pierre Ragues
Alpine A470 LMP2 2'06.230 6.625

partages
commentaires
EL2 - Rebellion maintient sa première place

Article précédent

EL2 - Rebellion maintient sa première place

Article suivant

Qualifs - Rebellion largement devant Toyota aux 6 Heures de Spa

Qualifs - Rebellion largement devant Toyota aux 6 Heures de Spa
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021