L'EoT modifiée pour rapprocher les LMP1 privés des Toyota

Le FIA WEC a annoncé une modification de l'EoT avant la prochaine manche du championnat à Silverstone, dans le but d'uniformiser les performances du plateau LMP1.

L'EoT modifiée pour rapprocher les LMP1 privés des Toyota
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#3 Rebellion Racing Rebellion R-13: Mathias Beche, Gustavo Menezes, Thomas Laurent
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#4 ByKolles Racing Team Enso CLM P1/01: Oliver Webb, Dominik Kraihamer, Tom Dillmann
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez, #10 Dragonspeed BR Engineering BR1: Henrik Hedman, Ben Hanley, Renger Van der Zande
#11 SMP Racing BR Engineering BR1: Mikhail Aleshin, Vitaly Petrov, Jenson Button

Cette modification de l'Équivalence de Technologie intervient un mois après les 24 Heures du Mans, où Toyota a dominé l'épreuve avec ses prototypes hybrides. Première équipe privée à l'arrivée, Rebellion accusait 12 tours de retard à l'issue du double tour d'horloge, ce qui a alimenté les frustrations et les appels au changement.

Lire aussi:

Le législateur a choisi d'intervenir dans ce sens en modifiant l'EoT pour les 6 Heures de Silverstone, qui auront lieu le 19 août prochain. Le changement le plus significatif concerne la disparition de l'avantage équivalent à une demi-seconde sur un tour du circuit du Mans, promis initialement à Toyota par rapport aux machines non hybrides, mais pas seulement.

"L’écart de performance de 0,25% est ramené à 0%. (ainsi les 0,5 seconde de différence au tour au Mans entre les hybrides et les non hybrides n’ont plus lieu d’être)", annonce Thierry Bouvet, délégué technique de l'Automobile Club de l'Ouest. "Le débit de carburant des LMP1 privées passe de 108 kg/h à 115 kg/h, contre 80 kg/h pour les hybrides. D’autre part, le débit du système de ravitaillement des LMP1 privées a été augmenté. Et enfin une réduction de 15 kg pour les machines mues par des moteurs atmosphériques."

L'ACO et la FIA précisent avoir pris ces décisions à la lumière des données observées lors des 24 Heures du Mans, ajoutant que "de multiples paramètres contextuels ont pu affecter certaines estimations de l’EoT" lors de la classique mancelle, aboutissant à un résultat pas forcément conforme à ce qui était espéré.

Cette EoT peut être revue à tout moment par le législateur, et il n'est pas à exclure qu'elle évolue de nouveau entre Silverstone et le rendez-vous suivant à Fuji, en octobre.

partages
commentaires
Porsche a refusé de tenter de battre le record de Goodwood
Article précédent

Porsche a refusé de tenter de battre le record de Goodwood

Article suivant

Aston Martin change son line-up

Aston Martin change son line-up
Charger les commentaires
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021