WEC 6 Heures de São Paulo

La première BoP du WEC après les 24H du Mans dévoilée

La BoP pour les 6 Heures de São Paulo, première manche du WEC disputée depuis les 24 Heures du Mans, est connue. Ferrari est le constructeur le plus affecté.

#50 Ferrari AF Corse Ferrari 499P: Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen

Photo de: Shameem Fahath

Un mois tout juste après les 24 Heures du Mans, le WEC s'envole cette semaine pour le Brésil. Le Championnat du monde d'Endurance fera ce week-end son grand retour sur le circuit d'Interlagos, où n'a jamais roulé une catégorie Hypercar qui se trouvera forcément en manque de repères.

Si la BoP aux 24 Heures du Mans, bien que toujours sujette à des discussions et observations sans pouvoir être commentée par les acteurs, a semblé jouer pleinement son rôle dans la constitution d'un peloton resserré, elle a logiquement évolué pour la manche de São Paulo. Sans grande surprise, Ferrari en fait le plus les frais après sa deuxième victoire consécutive décrocher en Sarthe.

Ainsi les 499P afficheront 17 kg supplémentaires sur la balance. Quasiment toutes les autres LMH et LMDh prendront également un peu de poids, dans des proportions moindres, tandis que l'Isotta Fraschini Tipo6-C s'allégera de 18 kg et que la Lamborghini SC63 conservera son poids actuel.

En ce qui concerne la puissance allouée sous les 250 km/h, elle sera en hausse chez de nombreux concurrents, avec jusqu'à 10 kW de plus accordés à la Cadillac V-Series.R. Le législateur a toutefois revu ce chiffre à la baisse pour Ferrari (-5 kW) et Toyota (-2 kW), et ne l'a pas modifié pour Lamborghini.

Au-delà des 250 km/h, c'est le nouveau critère baptisé "Power gain" qui entre en ligne de compte, et celui-ci demeure positif uniquement pour Toyota et Ferrari, seules voitures à avoir perdu de la puissance de base. Cet élément de la BoP permet d'équilibrer tant que possible les données entre accélération et  vitesse de pointe, point particulièrement sensible entre les LMH et les LMDh.

Enfin, conséquences logique de toutes ces modifications, Ferrari bénéficie désormais d'une plus grande allocation d'énergie par relais, et Peugeot reçoit également un coup de pouce notable en la matière. Comme attendu, la vitesse de déploiement du système hybride sur le train avant reste fixée à 190 km/h pour Ferrari, Isotta, Peugeot et Toyota.

La BoP pour les 6H de São Paulo

  POIDS (KG) PUISSance (KW) POWER GAIN (%) ÉNERGIE/RELAIS (MJ)
Alpine A424 1044  (+6) 516 (+9) -1,3 910 (+7)
BMW M Hybrid V8 1044 (+5) 512 (+4) 0 908 (+4)
Cadillac V-Series.R 1039 (+3) 519 (+10) -1,5 907 (+7)
Ferrari 499P 1060 (+17) 503 (-5) 1,8 905 (+16)
Isotta Fraschini Tipo6-C 1030 (-18) 520 (+5) 0 915 (=)
Lamborghini SC63 1039 (=) 519 (=) -1 909 (+5)
Peugeot 9X8 1051 (+4) 510 (+2) 0 909 (+14)
Porsche 963 1051 (+9) 512 (+1) 0 908 (+4)
Toyota GR010 Hybrid 1060 (+7) 506 (-2) 2,8 912 (+6)
 

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Hyundai bientôt en WEC et aux 24H du Mans ?
Article suivant L'IMSA attend de nouveaux constructeurs LMDh et LMH

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France