La FIA limite la durée des relais en cas de forte chaleur

Réuni pour la deuxième fois de l'année, le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a ratifié plusieurs décisions qui touchent directement le FIA WEC. La plus notable concerne la limitation des relais en fonction des conditions climatiques.

On se souvient que les 6 Heures d'Austin s'étaient disputées en septembre dernier dans des conditions de chaleur extrême, et nombreux sont les pilotes qui en avaient souffert. Par mesure de précaution, la FIA fixe donc désormais un seuil de température de 32°C dans l'air qui, s'il est atteint, engendre une modification de la limite des relais. Si le cas de figure se produit, il sera désormais interdit à un pilote de passer plus de 80 minutes consécutives au volant.

L'autre mesure importante concerne le règlement technique du LMP1 Hybride, qui donnera la possibilité de délivrer des dérogations à d'éventuels nouveaux entrants. L'objectif clairement affiché est de "permettre aux constructeurs potentiels d'envisager un engagement dans le championnat". Pour rappel, notamment suite au retrait d'Audi, l'actuelle règlementation LMP1 a été gelée jusqu'en 2019 afin de stabiliser la catégorie et de réduire les coûts.

Enfin, deux autres décisions qui étaient annoncées ont été ratifiées, à savoir la création d'un Championnat du monde LMGTE et la réduction du nombre de pneus autorisés par épreuve dans les catégories LMP1 et LMGTE.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Type d'article Actualités
Tags chaleur, conseil mondial, fia